Le conseil national de l'Istiqlal maintient la suspension de Ghellab et Baddou

Publication: Mis à jour:
HAMID CHABAT
DR
Imprimer

POLITIQUE - Après la décision de justice suspendant les mesures disciplinaires prises par Hamid Chabat contre deux des principaux frondeurs de son parti, Karim Ghellab et Yasmina Baddou, le conseil national du parti, réuni samedi 4 mars, a maintenu la suspension des deux anciens ministres, la ramenant de 18 à 9 mois. Selon nos confrères de Medias24, c'est suite à un vote à mainlevée que l'organe délibérant du parti de la lampe s'est prononcé.

Les tensions n'ont jamais été aussi fortes à la veille du congrès du parti, tenu le 30 mars. Si les élites et les figures historiques font bloc contre l'ancien syndicaliste Chabat, le vote du 4 mars démontre qu'il jouit encore d'un soutien au sein du conseil national, au vu d'une future confrontation avec Nizar Baraka lors des prochaines élections internes.

LIRE AUSSI:
Hamid Chabat perd son bras de fer avec d'anciens ministres istiqlaliens