Pourquoi Larbi Ben M'hidi est l'archétype du martyr absolu, le thème d'une rencontre cet-après midi

Publication: Mis à jour:
BEN MHIDI
Archives
Imprimer

Il y’a soixante ans, cette nuit du 03 au 04 mars, était exécuté Larbi Ben M’hidi. Sa famille organise avec Radio M aujourd’hui samedi à 14 h à la salle Echabab au 09 rue Ben M’hidi, une rencontre sur l’empreinte de ce géant de la martyrologie nationale.

Le militant nationaliste dont l’Algérie célèbre aujourd’hui samedi 04 mars le 60 e anniversaire de sa disparition occupe une place singulière dans la martyrologie nationale. Plusieurs raisons concourent à lui faire occuper cette place si particulière dans l’imaginaire révolutionnaire algérien.

Il a été un algérien transcendant, né dans le pays chaoui, longtemps réfugié puis responsable à l’ouest après le démantèlement de l’OS en 1950, et chef de la zone autonome, pieux, militant scout musulman, militant politique, activiste, il a incarné le parcours intégrale de la révolte algérienne. Mais comment ce destin a t’il été possible ? Larbi Ben M’hidi aurait il pu devenir militant Ouléma ? Ou ne pas rejoindre du tout le mouvement national?

Aurait il pu se fourvoyer sur le 1er novembre et ne pas en être? Comment cette main invisible qui a illuminé sa trajectoire l’a t’elle amené aux côtés de Abane Ramdane après le congrès de la Soumam pour devenir la principale figure politique de la bataille d’Alger? Larbi Ben M’hidi était peut être une nécessité de l’histoire algérienne contemporaine. Avant que son martyr, l’archétype du don de soi pour une idée transcendante, ne devienne un des actes fondateurs de l’indépendance algérienne comme des dizaines de milliers d’autres, mais avec un code sémantique d’une puissance redoutable.

Les premières images du film dédié de Bachir Derais

Les intervenants à la rencontre débat de ce samedi à 14 heures à la salle Echabab (ex Casino) au 9 rue Larbi Ben Mhidi traiteront de tous ces carrefours du destin qui ont fait que 60 ans après son assassinat par le groupe spécial de paras de Paul Aussaress, Larbi Ben M’hidi soutient une présence lancinante dans le pensé collectif national.

Des membres de la famille de Larbi Ben M’hidi seront présents. Parmi les intervenants, Belaid Abane, professeur en médecine, auteur de nombreux livres sur l’histoire de la guerre de libération nationale, et neveu de Abane Ramdane, l’autre incarnation "romantique" de la jonction de l’élite révolutionnaire et du peuple, portée à la représentation mythique dans la bataille d’Alger.

Bachir Derais présentera enfin les premières images de son long métrage dédié à Larbi Ben M’hidi, dont la sortie publique est prévue au premier semestre 2017. La rencontre intitulée Larbi Ben M’hidi, un parcours, une pensée, est co-organisée par RadioM. El Kadi Ihsane en sera le modérateur. Il sera possible de le suivre en direct sur www.radio-m.net à partir de 14 h 20 ce samedi 04 mars.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.