Affaire concerts Mariah Carey: 6 ans de prison ferme contre l'ancien président Ben Ali et nombre de ses ministres

Publication: Mis à jour:
CONSTITUTION JUSTICE
Shutterstock / Mariusz Szczygiel
Imprimer

La quatrième chambre criminelle au tribunal de première instance de Tunis a condamné, vendredi, certains ministres qui étaient sous l'ancien régime ainsi que des organisateurs de concerts et festivals à 6 ans de prison ferme avec effet immédiat dans l'affaire des concerts de la chanteuse américaine Mariah Carey, organisés les 22 et 24 juillet 2006 au stade olympique d'El Menzah.

Le président déchu Zine El Abidine Ben Ali a été également condamné dans cette affaire à 6 ans de prison par contumace.

Le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiene Selliti a indiqué que le tribunal a condamné, aussi, Imed Trabelsi, neveu de Leila Ben Ali, à 6 ans de prison ferme avec effet immédiat, ce qui porte ainsi le total des sanctions proclamées à son encontre à 11 ans de prison dans la même affaire.

L’enquête sur l'affaire des concerts de Mariah Carey a été lancée à la suite du rapport déposé par la Commission Nationale d'Investigation sur la Corruption et la Malversation auprès du procureur de la République. Le rapport dévoile des détournements de fonds et des suspicions de corruption pendant l’organisation des concerts de la chanteuse américaine à Tunis.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.