Le cadeau utile et engagé de Tom Hanks aux journalistes accrédités à la Maison Blanche

Publication: Mis à jour:
TOM HANKS
Darren Ornitz / Reuters
Imprimer

ÉTATS-UNIS - La machine à café est pour beaucoup un accessoire indispensable. Les correspondants accrédités à la Maison Blanche ont donc été ravis d'en recevoir une en cadeau, comme plusieurs d'entre eux l'ont rapporté sur Twitter ce jeudi 2 mars. D'autant plus qu'ils ont bien besoin d'énergie depuis l'entrée en fonction de Donald Trump.

C'est justement pour les encourager que Tom Hanks en personne leur a adressé une belle machine à espresso de marque italienne, comme vous pouvez le voir ci-dessous. Un cadeau accompagné d'une petite lettre visiblement tapée à la machine à écrire dans laquelle l'acteur récemment à l'affiche de "Sully" leur témoigne son soutien sans équivoque.

"Continuez votre combat pour la vérité"

"Aux journalistes de la Maison Blanche: continuez votre combat pour la vérité, la justice et les valeurs américaines. Surtout la partie sur la vérité", écrit la star qui n'a jamais caché son opposition à Donald Trump.

En insistant sur la "vérité", Tom Hanks évoque un mot qu'on entend beaucoup depuis l'élection de Donald Trump. Régulièrement accusés de travestir, voire d'inventer des faits, le président et son administration s'en prennent en retour aux médias qu'ils accusent quasi quotidiennement de "fake news", c'est à dire de fausses informations.

À l'occasion de la cérémonie des Oscars, le prestigieux New York Times - particulièrement dans le collimateur de la Maison Blanche - a lancé un spot publicitaire défendant cette "vérité" et faisant la promotion de son travail journalistique.

La tension entre l'administration Trump et les journalistes a pris une ampleur exceptionnelle ces dernières semaines, plusieurs grands médias étant interdits vendredi 24 février du briefing quotidien du porte-parole de la Maison Blanche tandis que d'autres, proches du pouvoir, tels que Breitbart ou One America News, recevaient le feu vert pour y assister.

Le lendemain, Donald Trump a enfoncé le clou de manière symbolique en annonçant dans un tweet qu'il ne participerait pas au dîner des correspondants de la Maison Blanche, rompant avec une tradition très ancienne.

Pas une première

C'est en fait la troisième fois que Tom Hanks régale les journalistes, qui travaillent dans une salle exiguë et sombre, du délicat parfum d'un café chaud.

Il avait offert la première machine sous la présidence du républicain George W. Bush (2001-2009), après avoir été surpris d'apprendre qu'il n'en avaient pas. Puis une deuxième en 2010, sous Barack Obama, constatant que son premier cadeau avait vécu et tançant, plaisantin, les journalistes pour leur mauvais entretien.

LIRE AUSSI: