Le président sénégalais va renforcer la sécurité à Dakar après le meurtre de l'étudiant marocain

Publication: Mis à jour:
MACKY SALL MOHAMMED VI
King Mohammed VI of Morocco (L) shakes hand with President of Senegal Macky Sall at the opening of the Africa Action Summit, on the sidelines of the UN Climate Change Conference 2016 (COP22) in Marrakech, Morocco November 16, 2016. REUTERS/Youssef Boudlal | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

INTERNATIONAL - Jeudi 2 mars, le président sénégalais a reçu l'ambassadeur du Maroc à Dakar après la mort de Mazine Shakiri, étudiant marocain assassiné dimanche dernier près de son domicile.

Le président Macky Sall "a reçu l’ambassadeur du Maroc et annoncé de nouvelles mesures de sécurité suite à l’agression mortelle d’un étudiant marocain", écrit la présidence sénégalaise sur son compte Twitter officiel.

Selon la Ligue des étudiants marocains au Sénégal, "le président a présenté ses condoléances à l'ensemble de la communauté marocaine et particulièrement estudiantine, traitant cet acte de lâche et de crapuleux", écrit-elle dans un communiqué publié sur Facebook.

"Il nous a également interrogés sur les quartiers les plus habités par les Marocains et nous a promis de renforcer la sécurité dans ces quartiers", indique la ligue. Le ministre sénégalais de l'Intérieur, qui accompagnait le président, a assuré qu'il donnerait des ordres au niveau de tous les postes de police pour lutter contre "la négligence et le non suivi" de certaines plaintes dans les commissariats.

"Le président a tenu à rassurer les Marocains que les mesures nécessaires seront prises pour que ce genre de drame ne se reproduise plus", ajoute la ligue. La police, qui a arrêté cinq des six agresseurs, aurait mis la main sur l'arme du crime ainsi que sur deux portables, selon la même source.

Mercredi 1er mars, lors d'un conseil des ministres, le chef de l'Etat a demandé au ministre de l'Intérieur et au ministre des Forces armées "de déployer, dans toutes les localités du Sénégal, les stratégies adéquates ainsi que les moyens de prévention et d'intervention nécessaires, afin de juguler la recrudescence de la délinquance".

Mazine Shakiri, étudiant en médecine dentaire, a été agressé à quelques mètres de son logement à Dakar dans la nuit de samedi 25 à dimanche 26 février par six hommes arrivés sur trois motos. Après avoir volé son argent et son téléphone, un des agresseurs a porté un coup mortel dans la cuisse du jeune homme avec une arme blanche.

Le corps de la victime a été rapatrié mardi soir au Maroc et a été enterré à Marrakech mercredi.

LIRE AUSSI: