À la rencontre de Fethi, artisan façonneur de cuivre

Publication: Mis à jour:
Imprimer

C'est entre ses outils, ouvrages inachevés et autres matériaux en cuivre que Fethi reçoit le HuffPost Tunisie.

sami

Ce quinquagénaire exerce, ici, depuis 45 ans, dans la rue Saïda Ajoula, un art qui continue à vivre et à plaire. Ses ouvrages, ce sont des ustensiles et objets décoratifs en cuivre ciselé que l'on retrouve dans les boutiques spécialisées en produits artisanaux.

Fethi fabrique aussi des parties du narghilé, des théières, des diffuseurs d'encens et d'autres objets sur demande. Il fabrique en gros des articles qui retrouvent leur place chez des commerçants avoisinants.

sqm

sdl

"Je pars de produits bruts en cuivre, je polis, je découpe, je cisèle, j'ornemente, ici dans cet atelier qui appartient à la famille Laâouini, où le père et le fils se sont succédé, depuis plus de cinquante ans pour perpétuer ce savoir-faire".

Dans cet atelier que décorent des portraits de Bourguiba et des photos des maîtres des lieux prises, dans un autre temps, lors de foires internationales, un atelier où une queue de poisson trône parmi les outils pour chasser le mauvais oeil, Fethi oeuvre à longueur de journée.

sam

Et lorsqu'on l'interroge sur son amour pour ce métier, c'est sans une once de doute qu'il répond "Je fais cela depuis que j'ai 14 ans, pourrais-je faire maintenant quelque chose d'autres?".

qzd

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.