Suite à ses propos sur l'arbitrage, le président du CS Sfaxien suspendu par la Fédération Tunisienne de Football

Publication: Mis à jour:
LHEMAKHEM
Facebook/CSS
Imprimer

Le président du CS Sfaxien, Moncef Khemakhem, a été suspendu avec effet immédiat par le bureau exécutif de la Fédération tunisienne de football (FTF) “pour ses fâcheux écarts de conduite” lors du match CS Sfaxien-ES Sahel, disputé mercredi dernier et “afin de prémunir des comportements similaires qui pourraient dépasser les limites tolérables”, a annoncé la la FTF vendredi dans un communiqué.

Le bureau de la Ligue Nationale de Football Professionnel, réuni jeudi soir, avait décidé de transmettre le dossier disciplinaire du président du CS Sfaxien, Moncef Khemakhem, à la commission de Discipline et d’Esprit Sportif, pour son comportement immoral envers le juge de touche, au cours du match ayant opposé mercredi son équipe à l’Etoile du Sahel, pour le compte de la deuxième journée play-off de la Ligue 1 professionnelle de football, rappelle-t-on.

La FTF a indiqué que la décision finale sur cette affaire sera prise par le bureau fédéral “conformément aux règlements de la FTF et des règlements internationaux de football” après audition du dirigeant du CS Sfaxien et l’examen des différents rapports des parties officielles.

La fédération tunisienne a rappelé, d’autre parte, qu’elle tiendra la semaine prochaine une réunion avec les clubs engagés au play-off et play-out de la ligue 1 “pour réunir les conditions du bon déroulement de la fin de la saison actuelle”.

La FTF a fait savoir, par ailleurs, qu’elle compte se réunir avec “les sages du CS Sfaxien et de l’ES Sahel pour circonscrire ce différend et prémunir ses retombées ou réactions qui peuvent nuire au prestige des deux équipes et leurs relations ainsi qu’à l’image de la Tunisie auprès de l’opinion publique nationale et internationale”.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.