Moroko Loko célèbre l'électro (et ses sept ans)

Publication: Mis à jour:
MOROKO LOKO MARRAKECH 2016
Moroko Loko/Facebook
Imprimer

MUSIQUE - La Moroko Loko, rendez-vous incontournable des amateurs de musique électro, revient en mars pour célébrer son septième anniversaire. Pendant un mois, trois villes se joignent à la fête: Rabat ouvre la danse le 3 mars, suivie de Marrakech le 17 mars et de Casablanca le 1er avril.

Les 3 villes danseront au rythme de la musique électro. Depuis 2010, l'équipe de la Moroko Loko veut ouvrir le Maroc à ce style grâce à ses soirées éphémères. "On ne trouvait aucun événement de musique électro qui nous correspondait et on a toujours cru en la scène marocaine. On voulait la faire évoluer", se souvient Amine Akesbi, alias Amine K, artiste DJ et fondateur du collectif Moroko Loko.

"Quand on a commencé, il n'y avait pas grand chose. Maintenant, le Maroc entier s'est converti à la musique électronique pointue qu'on défend depuis le début."

Trois lieux éphémères ont été choisis et privatisés dans chaque ville pour cette nouvelle édition: l'Amnesia à Rabat, le V Club à Casablanca, et le toit de l'hôtel Montaigne à Marrakech. "Cette année, nous investissons plus dans l'expérience visuelle. Le but est vraiment de s'approprier chaque lieu avec une décoration Loko", indique Amine au HuffPost Maroc. Aux côtés des artistes locaux Unes, Mar1, Artunique, Jaza et Pandi, le DJ assurera les débuts et fins de soirées.

Les trois villes recevront par ailleurs des invités internationaux. À Rabat, ce sera Kiki, DJ du label allemand Bpitch Control, tandis que Casablanca aura droit au duo allemand Frankey & Sandrino. Pour finir en beauté, Marrakech accueillera plusieurs artistes: le trio italien Agents Of Time, le DJ suisse Jimi Jules et le Français Raff Track.

"Notre philosophie, c'est Puttin's a smile on people's faces", dit Amine K. En 2016, la Maroko Loko a organisé 12 évènements. La plus grosse soirée a réuni 1.400 personnes.

LIRE AUSSI: