Au Portugal, Karima Benyaich souligne l'environnement favorable à l'investissement au Maroc

Publication: Mis à jour:
INVESTMENT
luxizeng via Getty Images
Imprimer

INVESTISSEMENT - "Le Maroc se distingue par la stabilité de ses institutions et l’environnement favorable à l’investissement". C'est ce qu'a souligné l’ambassadeur du Maroc au Portugal, Karima Benyaich, lors d’un entretien qu'elle a eu cette semaine avec le maire de la ville de Braga, dans le nord du pays.

Pendant cette rencontre, l'ambassadeur marocaine a rappelé les bonnes performances enregistrées par les opérateurs économiques marocains et leur inclination à développer davantage la collaboration avec leurs homologues portugais.

Ricardo Rio, le maire de Braga, a lui aussi manifesté son intérêt pour le développement d’accords de coopération avec les villes marocaines, soulignant toute l’attention qu'il porte à l’évolution remarquable du Maroc sur le plan économique, son ouverture et ses réalisations dans le continent africain.

Une "forte volonté d’investir au Maroc"

Karima Benyaich s'est, par la même occasion, entretenue avec le président de l’Association entrepreneuriale de Minho, Antonio Manuel Rodrigues Marques. Ce dernier était accompagné de directeurs de grandes entreprises représentant plusieurs secteurs industriels. Selon la MAP, ces entreprises sont "animés d’une forte volonté d’investir au Maroc".

À Braga, l'ambassadrice du Maroc s'est également rendue à l'Université de Minho, réputée pour ses facultés et institutions spécialisées dans différentes branches de la technologie, des sciences et de l’économie. Sur place, la diplomate a tenu une réunion avec le recteur de l’université, Antonio M. Cunha.

Karima Benyaich a d'abord exposé aux responsables de l'établissement l’histoire des universités marocaines, citant l’exemple de celle d’Al Karaouiyine, considérée comme l’une des plus anciennes au monde.

Les efforts entrepris par le Maroc pour l'instauration d'un enseignement de qualité, ainsi que sur son ouverture sur des partenariats établis avec des institutions étrangères, ont également été évoqués.

Le Maroc est aujourd’hui le premier partenaire du Portugal dans le monde arabe et le deuxième en Afrique, après l’Angola, qui est une ancienne colonie du Portugal. Les exportations portugaises de biens et services vers le Maroc ont augmenté de 18,5 % en 2015 à quelque 649,9 millions d'euros tandis que les importations ont progressé de 12,2 % à 211,1 millions d'euros, avec un solde positif de la balance commerciale en faveur du Portugal d’environ 483,8 millions d'euros, selon des données de l’Institut portugais des statistiques (INE).