L'Intelligence artificielle fait son entrée dans la mobilité de demain

Publication: Mis à jour:
ROBOT507811_960_720
DR
Imprimer

Le Mobile World Congress (MWC) de Barcelone représente l’une des plus importantes manifestations technologiques du monde.

Au cours des 20 dernières années, le MWC a exposé les produits softwares et hardwares issus du développement impressionnant des technologies mobiles, et surtout nettoyé cliniquement les mauvaises nouvelles et histoires négatives liées aux nombreux défis politiques, économiques et réglementaires auxquels les opérateurs mobiles sont confrontés quotidiennement dans le monde.

Organisé par le GSMA (Global System for Mobile communications Association), une association qui représente aujourd’hui 850 opérateurs de téléphonie mobile à travers 218 pays du monde, le MWC de Barcelone est un évènement unique qui attire annuellement plus de 100 000 visiteurs professionnels. Le MWC 2017 a été marqué par la présentation de plusieurs solutions technologiques réalisées à partir de l’intégration simultanée des technologies de l’intelligence artificielle (IA), de celle des technologies de la radiocommunication et des systèmes embarqués.

La transformation du réseau via la technique NFV (Network Functions Virtualisation), l’utilisation du support WiFi pour transporter des appels VoIP sécurisés et les tests de la 5G en environnement réel en sont des exemples.

L’application du concept de la transformation du réseau aux solutions de réalisation des villes intelligentes, des plateformes des objets connectés et de la distribution intelligente de l’énergie électrique a été l’une des particularités du MWC 2017 aux côtés de l’interopérabilité de la 4G avec le WiFi, de la non soumission aux licences des plages fréquentielles de la 5G, des montres intelligentes, des puces électroniques sans fils et des projets de réforme des processus de régulation des télécommunications.

Aussi, ce qu’il faut retenir de l’édition 2017 du MWC : l’innovation technologique se produit loin de l’espace du hardware. Elle concerne beaucoup plus le domaine de l’intelligence artificielle, des interfaces vocales et des bots de discussion dans les réseaux sociaux. Les nouvelles technologies du numérique vont ainsi donner de la voix aux objets connectés en se basant sur les plateformes du traitement automatique de la parole des sociétés d’Internet comme Amazon, Google, IBM ou Microsoft. Quant à l’avenir de la régulation d’Internet, la manifestation de Barcelone a réussi à dévoiler la lutte entre les partisans de la dynamique de la concurrence dans le haut débit mobile avec la neutralité de la toile. Qui aura alors le dernier mot ?

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.