Carnaval de Rio: L'école de Samba qui a défilé sur le thème du Maroc vice-championne

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CARNAVAL - Les couleurs du Maroc ont été représentées cette année au carnaval de Rio de Janeiro, lors d'un show de l’école de Samba Mocidade Independente de Padre Miguel, tenu dans le cadre du défilé au Sambadrome Marques de Sapucai.

Un spectacle qui a valu à l'établissement le titre de vice-championne des écoles de Samba de Rio de Janeiro, à 0,1 point d’écart avec l’école Portela, sacrée mercredi championne 2017 de la catégorie spéciale regroupant l’élite sambiste carioca.

Chars, déguisements folkloriques, immenses tentes, faux dromadaires... L'école de samba a offert aux milliers de spectateurs un show haut en couleurs dans un style très "mille et Une nuits".

Dans une atmosphère festive, le public faisait la découverte du Royaume à travers une succession de chars érigés en hommage de l’artisanat et de l’identité marocaine.

Les spécificités de la culture marocaine représentées

"Pendant près d’une heure, 3.200 personnages brillant de centaines de sequins et arborant tantôt le drapeau et tantôt l’étoile verte du Maroc, ont défilé", rapporte une dépêche de la MAP, qui évoque par ailleurs la présence d'un "souk typiquement marrakchi avec ses conteurs, ses vendeurs de tapis et de thé à la menthe, ses porteurs d’eau et ses charmeurs de serpents".

Au rythme d’une samba énergétique et pleine d’allégresse, le défilé a abordé de manière très imagée les spécificités de la culture marocaine avec un char dédié au "souk de Marrakech", tandis que l’architecture marocaine a eu droit à un char allégorique représentant un palais fastueux des mille et une nuits.

La Mocidade Independente de Padre Miguel aura l’honneur de parader une seconde fois au Sambadrome Marques de Sapucai, aux côtés des quatre autres meilleures écoles de l’année, à savoir Salgueiro, Mangueira, Grande Rio et Beija Flor.

Créée en novembre 1955, l'école de samba appartient aux écoles du Groupe Spécial, sorte de première division des écoles de samba à l'image des clubs de football. Elle était en lice pour le titre de meilleure école de samba de l'année, aux côtés de onze autres écoles considérées comme "l'élite" du carnaval de Rio de Janeiro.

LIRE AUSSI: Marrakech s'invite au Carnaval de Rio