L'armée syrienne annonce la reprise de Palmyre à Daech

Publication: Mis à jour:
PALMYRA 2017
Une vue de Palmyre reprise le 2 mars par l'armée syrienne / Image de presse fournie par l'agence de presse officielle syrienne SANA | Sana Sana / Reuters
Imprimer

INTERNATIONAL - L'armée syrienne a annoncé, jeudi 2 février, avoir repris la ville antique de Palmyre aux combattants de Daech.

La ville, située dans le centre de la Syrie et dont les vestiges romains ont été en grande partie détruits par les jihadistes, était retombée en décembre entre les mains de l'organisation terroriste, qui en avait été chassée une première fois en mars dernier.

L'armée syrienne précise dans un communiqué avoir reconquis cette ville avec le soutien de ses alliés et de frappes de l'aviation russe.

Selon l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme (OSDH), les combattants de Daech ont fui Palmyre jeudi après en avoir perdu les abords, dont la citadelle qui domine la ville, les jours précédents.

Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, avait informé un peu plus tôt le président Vladimir Poutine de la reprise de Palmyre, avaient rapporté auparavant les agences russes en citant le porte-parole du Kremlin.

LIRE AUSSI: LafargeHolcim reconnaît avoir conclu des arrangements "inacceptables" avec des groupes armés en Syrie