La Zambie dément avoir retiré sa reconnaissance de la RASD

Publication: Mis à jour:
HARRY KALABA
Foreign Minister of Zambia Harry Kalaba addresses the 69th session of the United Nations General Assembly September 26, 2014 at the United Nations in New York. AFP PHOTO/Don Emmert (Photo credit should read DON EMMERT/AFP/Getty Images) | DON EMMERT via Getty Images
Imprimer

La Zambie n'a pas retiré sa reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a affirmé le ministère zambien des Affaires étrangères, apportant un démenti officiel aux informations publiées par l'agence de presse marocaine (MAP) et relayées par des médias locaux.

"Le ministère des Affaires étrangères confirme que contrairement aux informations relayées par des médias, la visite du roi du Maroc n'a pas abouti au retrait de la reconnaissance par la Zambie de la RASD’‘, a affirmé le ministère zambien dans un communiqué, reproduit lundi par le quotidien The Zambia Daily Mail.

Des médias marocains avait attribué au ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba, de fausses déclarations relatives à un soit disant ‘‘retrait par son pays de la reconnaissance de la RASD’‘, après une visite du roi du Maroc en Zambie.

Par ailleurs, la Zambie a exprimé son ‘‘soutien aux efforts des Nations unies visant à parvenir à une solution finale au conflit au Sahara occidental’‘.

‘‘A cet égard et comme le veut notre tradition, la Zambie est disposée à contribuer de façon efficace et constructive à ces efforts (...)’‘ à travers un dialogue actif engageant les parties au conflit (le Maroc et le Front Polisario), a ajouté le ministère.

En outre, la Zambie a considèré l'adhésion du Maroc à l'Union africaine comme une ‘‘opportunité pour le règlement du conflit’‘ au Sahara occidental dans un esprit de dialogue et de respect mutuel.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.