Le documentaire oscarisé "Les casques blancs" disponible sur Netflix Maroc

Publication: Mis à jour:
WHITE HELMETS
"Les casques blancs", documentaire oscarisé disponible sur Netflix Maroc | Netflix
Imprimer

CINEMA - Si les Oscars 2017 resteront longtemps dans les mémoires à cause du cafouillage monumental lors de la remise de l'Oscar du meilleur film, la cérémonie a également été marquée par une série de moments politisés.

Le réalisateur iranien Asghar Farhadi, vainqueur de l'Oscar du meilleur film étranger, a dénoncé le "travel ban" (décret Trump sur l'immigration) dont sont victimes les ressortissants de sept pays musulmans. L'acteur mexicain Gael Garcia Bernal a, pour sa part, exprimé son opposition au projet de mur entre les États-Unis et le Mexique. De nombreuses stars ont également arboré un ruban bleu en soutient à l'American Civil Liberties Union (l'Union américaine pour les libertés civiles)...

Mais la palme des moments marquants de la cérémonie des Oscars 2017 est à attribuer à la remise de l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire à l'équipe The White Helmets (Les casques blancs). Le réalisateur Orlando von Einsiedel et la productrice Joanna Natasegara ont lu un texte de Raed al-Saleh, fondateur de l'organisation Les casques blancs, décrits comme des héros qui portent secours aux populations victimes de la guerre en Syrie: "notre engagement vient d'un texte du Coran qui dit que "sauver une vie est sauver l'humanité entière", nous en avons sauvé 82 000".

Un discours conclu par une requête du réalisateur britannique: “Cette guerre dure depuis 6 ans. Si tous le monde pouvait se lever afin de rappeler aux Syriens que nous pensons à eux, et que cette guerre s'achève le plus vite possible. Merci". Une demande à laquelle a répondu positivement l'assemblée.

white helmets

Pour ceux qui souhaitent voir ce documentaire (légalement), il est disponible au Maroc sur la plateforme de streaming Netflix.

Hier le fondateur des "Casques blancs" a diffusé sur les réseaux sociaux.une vidéo de remerciement après cet Oscar:

A noter que le weekend précédant les Oscars, une polémique avait éclaté quand le monteur syrien du documentaire court "Les casques blancs", Khaleed Khateb, a été empêché de se rendre à Los Angeles alors qu'il avait un visa pour les Etats-Unis. Ce dernier est finalement resté coincé à Istanbul et n'a pas pu assister à la remise de prix.

LIRE AUSSI:"Moonlight" au lieu de "La la land": Internet n'en revient pas de la méga erreur aux Oscars