Algérie: Plus de 6 000 enfants victimes de sévices en 2016

Publication: Mis à jour:
CHILD ABUSE
Sad, bullied or abused boy crying sitting on stairs | Ben_Gingell via Getty Images
Imprimer

Plus de 6 000 enfants ont été victimes de sévices en 2016, a indiqué lundi à Alger la directrice de l'Institut national de la police criminelle de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), la commissaire divisionnaire Kheira Messaoudene.

Pas moins de 6 193 enfants ont été victimes de sévices en 2016, dont 1 695 ont subi des sévices sexuels et 3 740 autres des coups et blessures volontaires, a précisé Mme Messaoudene lors d'une journée d'étude sur la protection de l'enfance, citant le bilan des services de la Sûreté nationale.

642 autres enfants ont subi de mauvais traitements, 39 ont été victimes d'homicide volontaire et 14 autres ont subi des coups et blessures entraînant la mort, a ajouté la responsable.

S'agissant des mécanismes opérationnels de prévention et de prise en charge des enfants, l'intervenante a fait état de l'existence de 50 brigades de protection de l'enfance relevant de la Sûreté nationale à travers toutes les wilayas du pays qui veillent à prévenir les différentes infractions commises par les mineurs.

La déléguée nationale à la protection de l'enfance, Meriem Chorfi, a, pour sa part, annoncé l'installation prochaine d'une commission nationale permanente au niveau de l'Organe national de protection et de promotion de l'enfance, en application des dispositions de la loi relative à la protection de l'enfant promulguée le 15 juillet 2015.

Ladite commission s'emploiera à coordonner les activités afférentes à l'enfance entre les différents acteurs concernés et à la mise en place d'un système national d'informations sur la situation de l'enfance en vue de renforcer les programmes de prise en charge de cette catégorie de la société, a précisé la responsable.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.