Accord pour la suspension de la circulaire n°4 relative au droit d'accès à l'information publique

Publication: Mis à jour:
DATA
shutterstock
Imprimer

La circulaire n°4 relative au droit d’accès à l’information publique a été suspendue, a annoncé le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) dans un communiqué rendu public aujourd'hui 27 février.

En effet, un accord a été trouvé entre le SNJT et la présidence du gouvernement pour la suspension de ladite circulaire. Une réunion a été tenue, à la Kasbah, entre des représentants gouvernementaux et des membres du SNJT, du Syndicat général de l’information relevant de l’UGTT, de la Fédération tunisienne des directeurs de journaux et du Syndicat tunisien des établissements médiatiques. La rencontre a été consacrée à l’examen des difficultés auxquelles sont confrontés les médias notamment en ce qui concerne l’accès à l’information, précise le même communiqué.

"Le décret n°2014-4030 portant approbation du code de conduite et de déontologie de l’agent public sera amendé le 3 mars prochain et la circulaire n°4 sera, en conséquence, définitivement, annulée", lit-on dans un communiqué du SNJT.

Le président du SNJT a indiqué, par ailleurs, que "la circulaire n°4 relative au droit d’accès à l’information publique a été rejetée" en ajoutant que le décret n°2014-4030 portant approbation du code de conduite et de déontologie de l’agent public sera, à son tour, révisé.

La présidence du gouvernement avait publié mi-janvier 2017 une circulaire relative à l’organisation du travail des cellules d’information et de médias au sein des ministères et des entreprises et établissements publics.

Celle-ci dispose qu’à part les porte-paroles, aucun autre fonctionnaire ou cadre n’a le droit de s’adresser aux médias qu’après avoir obtenu l’autorisation de son chef. Selon la présidence du gouvernement, cette décision a été prise afin de mieux organiser la communication et que le droit de l’accès aux informations des citoyens soit optimisé

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.