La Tunisie participe à la 34e session ordinaire du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Publication: Mis à jour:
JHINAOUI
Riccardo De Luca/Anadolu Agency/Getty Images
Imprimer

Le ministre des Affaires étrangères Khémaies Jhinaoui préside la délégation tunisienne qui participe aux travaux de la 34e session ordinaire du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Lors de la réunion de haut niveau qui se tiendra à Genève du 27 février au 1er mars 2017, le ministre des Affaires étrangères prononcera une allocution au nom de la Tunisie.

La participation de la Tunisie à cette réunion revêt une importance particulière après son élection en tant que membre du Conseil des droits de l’homme pour la période 2017-2019, une élection au cours de laquelle la Tunisie a recueilli 189 voix lors de la 71ème session ordinaire de l’Assemblée générale de l’ONU, souligne samedi un communiqué du département des Affaires étrangères.

La 34e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU “est une occasion de mettre en avant les avancées accomplies dans le dispositif national des droits humains malgré les enjeux économiques et sociaux”, lit-on de même source.

Et d’ajouter: “La Tunisie est déterminée à soutenir activement les efforts et les initiatives visant à protéger les droits humains en assumant le rôle de coordinateur du groupe africain”.

Les travaux du Conseil des droits de l’homme offre également l’opportunité d’appeler à soutenir la Tunisie, en tant que démocratie naissante et à mettre l’accent sur la nécessité de conjuguer les efforts de la communauté internationale pour traiter les phénomènes de pauvreté et d’exclusion et lutter contre le terrorisme qui constitue une menace pour la sécurité et la paix dans le monde, souligne la même source.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.