Assassinat de Ali Tounsi: début de l'audience préliminaire à la Cour d'Alger

Publication: Mis à jour:
TRIBUNAL ALGER
Archives
Imprimer

Sept ans après son assassinat, l'audience préliminaire du procès du meurtre de l'ex Directeur général de la sûreté nationale, Ali Tounsi, s'est ouvert ce matin à la Cour d'Alger.

Son présumé assassin, l'ex-chef de l'unité aérienne de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), le Colonel Chouaib Oultache, a été présenté aux juges ce matin dans une salle archi-comble, en présence des avocats du prévenu, Me Mohamed Tayeb Belaarif, Mohamed Amine Sidhoum et Nora Ghaffar.

Le président du tribunal, Omar Belkherchi, a procédé en premier lieu à l'appel de l'accusé, des témoins et s'est enquis de la présence des avocats.

Chouaib Oultache, ancien colonel de l’armée de l’air, auquel feu Ali Tounsi avait confié les services de l’unité aérienne, doit répondre de trois chefs d’accusation, à savoir l'"homicide volontaire avec préméditation", "tentative d’homicide volontaire avec préméditation", "port d’arme et de munitions type 4 sans autorisation légale", selon le rôle complémentaire de la deuxième session criminelle 2016.

Ali Tounsi a été assassiné dans son propre bureau au siège de la Direction générale de la Sûreté nationale (Dgsn), à Bab El Oued le 25 février 2010, selon l’arrêt de renvoi devant le tribunal criminel d’Alger.

L’ensemble de ses directeurs centraux l’attentaient dans une salle à quelques mètres seulement, au bout du couloir pour une réunion-bilan consacrée à la modernisation des services de police.

Selon un récent communiqué du ministère de l'intérieur, la mort de Tounsi "est survenue lors d'une séance de travail durant laquelle un cadre de la police, apparemment pris d'une crise de démence, a ouvert le feu sur le chef de la police avec son arme de service".

Oultache Chouaib avait été précédemment condamné à une peine de cinq ans de prison ferme dans une autre affaire de détournement de deniers publics en relation avec le meurtre de Ali Tounsi.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.