FESPACO 2017 : le puits et les tourments en lice pour "l'Etalon d'or de Yennenga"

Publication: Mis à jour:
FESPACO
Lamine Traore/facebook
Imprimer

Le festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), s'est ouvert aujourd'hui 25 février dans la capitale du Burkina Faso. Pour cette 25ème édition 20 films de différents pays, dont 2 films algériens, sont en compétition de l'Etalon d'or de Yennenga dans la catégorie "Fiction Long métrage".

Il s'agit du film "le puits" de Lotfi Bouchouchi et "les tourment"s de Sidali Fettar. Ces derniers concourent pour le trophée le grand prix du festival "l'Etalon d'or de Yennenga. Il est matérialisé par une guerrière, lance à la main, juchée sur un cheval cabré.
Ce trophée tire son sens du mythe fondateur de l'empire des Mossés, ethnie majoritaire au Burkina Faso, peut-on lire sur le site de l’événement.

Le Festival Panafricain de Cinéma et de Télévision de Ouagadougou “Fespaco” est un festival créé au Burkina Faso (alors Haute-Volta) en 1969. Né d’une simple initiative privée, il est officiellement soutenu par les autorités voltaïques en 1972 et c’est à ce moment-là que les prix font leur apparition, les premières éditions étant sans compétition

Pour rappel, l'étalon d'argent a été décerné en 2015 à la production algérienne "Lalla Fadhma N'Soumer" de Belkacem Hadjadj.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.