Aux César 2017, George Clooney et Jean Dujardin ont formé un duo anti-Trump à la fois drôle et émouvant

Publication: Mis à jour:
Imprimer


César d'honneur pour George Clooney par CinemaCanalPlus

CÉSAR - À chaque cérémonie de remise de prix son lot de revendication. Ce vendredi 24 février, lors des César 2017, c'est le duo Jean Dujardin-George Clooney qui s'est prêté au jeu du discours engagé avec juste ce qu'il fallait d'humour pour marquer les esprits.

Après avoir remis le César d'honneur à l'interprète de Danny Ocean, l'acteur français s'est prêté au jeu de la traduction, non sans erreur comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d'article.

Jean Dujardin n'a pas hésité à changer les paroles de George Clooney pour s'envoyer quelques fleurs mais aussi pour s'attaquer à Donald Trump avec finesse. Lorsque l'acteur américain a remercié le cinéma français dans sa globalité, l'interprète de "Brice de Nice" a traduit curieusement ses propos. "Donald Trump est un danger pour le monde", a lancé le comédien.

S'en sont suivis plusieurs piques lancées à l'encontre du président américain, ponctuées de blagues sur des sujets divers. "Nous, citoyens du monde, devons lutter encore plus fort pour que la haine ne l'emporte pas", lance Clooney. Avant que son acolyte n'ajoute: "Et pour les JO 2024 ça soit à Paris et pas à Los Angeles". Mais pour la dernière partie du discours, l'acteur américain a arrêté les blagues pour faire passer un appel à la défense de la liberté dans l'Amérique de Trump.

"Nous nous décrivons comme les défenseurs de la liberté ... mais nous ne pouvons pas défendre la liberté à l'étranger si nous l'oublions chez nous", a-t-il déclaré en recevant son César. "Ne confondons pas l'opposition avec la déloyauté", a-t-il poursuivi. "Nous ne devons pas être menés par la peur dans un âge de déraison. Si nous creusons dans notre histoire, nous verrons que nous ne descendons pas de gens qui avaient peur."

LIRE AUSSI: