Allemagne: une voiture fonce sur des passants

Publication: Mis à jour:
HEIDELBERG
Policemen stand around a car in front of a business building in Heidelberg, western Germany, where a man ploughed into pedestrians on February 25, 2017. / AFP / dpa / R. PRIEBE / Germany OUT (Photo credit should read R. PRIEBE/AFP/Getty Images) | getty
Imprimer

Trois personnes ont été blessées samedi à Heidelberg, lorsqu'une voiture a foncé sur eux en pleine rue, a indiqué la police allemande qui a maitrisé et blessé le conducteur du véhicule.

Vers 16H00 locales (15H00 GMT), un homme au volant d'une voiture sombre a foncé dans un groupe de personnes dans cette ville du sud de l'Allemagne. L'un des blessés est gravement touché.

La police a indiqué ne pas être en mesure de dire s'il s'agissait d'un acte intentionnel ou non.

"Nous continuons à enquêter. Dès que nous en saurons plus, nous informerons le public", a précisé un porte-parole de la police contacté par l'AFP.

Après l'incident, "le suspect est sorti du véhicule et s'est éloigné à pied, armé d'un couteau", ont par ailleurs expliqué dans un communiqué les services de police.

Alerté par des témoins, une patrouille a pu localiser l'individu. Lors de l'interpellation les "fonctionnaires ont fait usage de leurs armes à feu".

"Le suspect est grièvement blessé et se trouve à la clinique de Heidelberg", est-il ajouté.

La police a également publié sur son compte twitter une photo montrant des enquêteurs s'affairant autour d'une voiture de couleur sombre.

Selon le quotidien populaire allemand Bild, l'homme souffrait de troubles psychiatriques. Les autorités n'ont elles donné aucune indication à ce sujet.

Les autorités allemandes sont sur le qui-vive en raison de la menace jihadiste pesant sur l'Allemagne, particulièrement depuis l'attentat au camion-bélier en décembre à Berlin (12 morts) revendiqué par le groupe Etat islamique.

La mouvance jihadiste a connu ces deux dernières années un essor croissant dans le pays.

Les services de renseignement intérieur estiment à environ 10 000 le nombre d'islamistes radicaux dans le pays dont 1600 soupçonnés de liens avec le "terrorisme".

Outre l'attaque au camion-bélier sur le marché de Noël de la capitale, l'EI a revendiqué en 2016 un meurtre à Hambourg, un attentat à la bombe (15 blessés) et une attaque à la hache (5 blessés).

VOIR AUSSI:

Close
25 accidents étranges
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée



Abonnez-vous à notre page sur Facebook

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Filed by Rihab Boukhayatia