Double anniversaire du 24 février: "La victoire pérenne passe par une relance solide et multidimensionnelle", selon Bouteflika

Publication: Mis à jour:
BOUTEFLIKA
President Abdelaziz Bouteflika on January 25, 2015 in Algiers, Algeria. (Photo by Thomas Trutschel/Photothek via Getty Images) | Thomas Trutschel via Getty Images
Imprimer

La véritable victoire pérenne passe par une relance solide et multidimensionnelle, affirme le chef de l'Etat dans son message à l'occasion du double anniversaire du 24 février. Pour Bouteflika, seule cette relance est passible "de remettre sur rail le processus de construction de l'économie nationale, une économie libérée de l'hégémonie des hydrocarbures et diversifiée".

Dans ce message lu en son nom par le conseiller à la présidence de la République, Mohamed Ali Boughazi, le chef de l'Etat a incité les travailleurs et les travailleuses à donner l'exemple dans la défense "des choix nationaux et sociaux hérités de notre
glorieuse Révolution. Des choix désormais inscrits au centre de nos constantes nationales".

Se disant conscient des retombées d'une "crise économique qui secoue les pays avancés accompagnée d'un recul des cours du pétrole et des fluctuations de son marché mondial", Bouteflika rappele dans, ce sillage "les initiatives de notre pays qui ont permis récemment d'apporter une légère amélioration des prix des hydrocarbures". Il précisera que "si les causes des difficultés
financières actuelles de notre Etat étaient exogènes, elles ne sont pas sans impact sur la cadence du développement".

"Un impact que nous avons contenu grâce aux mesures clairvoyantes prises tout au long de ces dernières années", a assuré le président de la République pour qui "l'Etat se doit de poursuivre et d'accélérer l'exécution de nos programmes nationaux et les réformes initiées dans les différents secteurs économiques et administratifs", s'est-il félicité.

"L'Etat se doit également d'apporter davantage d'harmonie entre son attachement à préserver le pouvoir d'achat des travailleurs et la prise en charge de la couche démunie, d'une part, et la régulation du marché et la protection des consommateurs de la spéculation, de l'érosion de leurs revenus et de la dégradation de leur niveau de vie", d'autre part, a insisté le chef de l'Etat.

Le président Bouteflika a exhorté travailleurs et travailleuses à gagner la bataille de la production, de la productivité et de la compétitivité afin de garantir l'accès de nos produits aux marchés extérieurs.

Pour le président de la République, il s'agira notamment "de faire évoluer notre vision du capitalisme national intègre et du partenariat étranger équitable en tant que partenaires stratégiques des travailleurs pour le développement économique, et, partant, accepter plus aisément les réformes nécessaires pour l'amélioration des conditions d'investissement dans notre pays".

"Du fait de ce saut qualitatif, il nous incombe aujourd'hui de garantir l'avenir de notre économie et le développement de notre pays et de ne pas prêter attention aux thèses dogmatiques et discours pessimistes. Un saut qui, je le rappelle encore, implique que nous méditions les positions de notre peuple et ses combats menés par le passé pour la liberté d'abord et le développement ensuite afin de nous en inspirer", a affirmé le chef de l'Etat.

"C'est donc là mon message pour mes frères travailleurs et mes sœurs travailleuses, un message qui fait appel aux volontés dont vous êtes les dépositaires, un message qui vous exhorte à l'édification, vous les bâtisseurs, un message que nous lançons tous à notre chère et digne Patrie", a conclu le président de la République.

Vous pouvez lire ici le texte intégral du discours du chef de l'Etat

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.