Jackie Evancho a chanté pour Trump... et elle est vraiment déçue

Publication: Mis à jour:
Imprimer

TRUMP - Il n'avait pas été facile pour Donald Trump d'attirer des artistes à son investiture. Parmi ceux qui avaient accepté l'invitation, on retrouvait la jeune Jackie Evancho, retenue pour chanter l'hymne national américain.

Or, la chanteuse a interpellé le président américain mercredi et s'est dite déçue de la décision de son administration d'annuler des mesures qui avaient été mises en place par l'administration précédente pour protéger les droits des étudiants transgenres. Ces mesures assuraient aux écoliers et étudiants transgenres le droit de se rendre dans les toilettes et les vestiaires du genre avec lequel ils s'identifient et non pas celui qui est sur leur acte de naissance.

jackie evancho
Jackie Evancho, chantant l'hymne national américain à la cérémonie d'investiture du président Donald Trump.

Avec ce retour en arrière, le gouvernement remet ainsi ce choix dans les mains des États et des districts scolaires.

Une situation qui a de quoi faire réagir Jackie Evancho, dont la soeur s'est identifiée comme personne transgenre en 2015.

"Je suis évidemment déçue de la décision du président de renvoyer le débat sur les toilettes au niveau des États", a-t-elle tweeté avec le mot-clic #sisterlove.


Elle a par la suite fait parvenir une demande au président: «Vous m'avez fait l'honneur de me permettre de chanter à votre inauguration, a écrit la chanteuse. Svp donnez-nous à ma soeur et à moi l'honneur de vous rencontrer pour discuter des droits des personnes transgenres».

La soeur de Jackie Evancho, Juliet (Jacob à sa naissance), est âgée de 18 ans et milite en faveur des droits des personnes transgenres.

Est-ce à dire qu'elle regrette sa présence à l'investiture? La principale intéressée n'est pas allée jusque-là.

"La raison pour laquelle j'ai accepté de chanter à l'investiture n'était pas politique, a expliqué Jackie Evancho à l'émission Good Morning America jeudi matin. C'était un honneur et un privilège de performer pour mon pays, et c'est encore vrai, je crois."

LIRE AUSSI: Je suis une femme avec une barbe et une moustache