JO 2024 - Budapest retire sa candidature et laisse Paris et Los Angeles en tête à tête

Publication: Mis à jour:
OLYMPIC RINGS
Chung Sung-Jun via Getty Images
Imprimer

JO 2024 - Le duel entre Paris et Los Angeles est désormais inévitable puisque la Hongrie s'est retirée de la course. Hier soir, après une réunion entre le le premier ministre Viktor Orban, le porte parole du gouvernement Zoltan Kovacs, le maire de Budapest Istvan Tarlos et le comité olympique hongrois, la décision a été prise de retirer la candidature de Budapest pour l'organisation des JO 2024. Paris et Los Angeles se retrouvent alors en duel, et la concurrence s'annonce rude, tant les deux villes disposent d'infrastructures sportives exceptionnelles. Analyse d'un abandon initié par les étudiants hongrois.

Un mouvement étudiant à l'origine de cet abandon

En 2015 un groupe d'étudiants, qui estime que l'argent dédié à l'organisation des Olympiades serait bien plus utile pour renforcer le système éducatif et sanitaire hongrois, initie le mouvement populaire Momentum Nolimpia. Une pétition est alors lancée, avec pour mot d'ordre "Non aux Jeux Olympiques de Budapest". Pour se faire connaître, ils descendent dans la rue et commencent à installer quotidiennement des petits stands dans lesquels ils font signer leur pétition.

Au fil des jours, le phénomène des anti-JO prend de l'ampleur et le mouvement a récolté plus de 266.000 signatures, comme l'indique la page d'accueil de son site Internet. Un nombre assez important pour faire pencher la balance en faveur des antis-JO.

nolimpia

Aussi, après l'annonce faite hier par le comité olympique hongrois du retrait de la candidature de Budapest pour l'organisation des JO 2024, les militants Nolimpia ont de quoi se réjouir. ils se rassembleront ce jeudi en fin d'après midi à Budapest pour fêter leur victoire. Un débat d'idées sera également organisé pour réfléchir à l'avenir de ce mouvement étudiant qui s'est mué en une force fédératrice.

Alors, qui de Paris ou Los Angeles accueillera les Jeux Olympiques en 2024? Le verdict final du Comité International Olympique (CIO) sera prononcé le 13 septembre prochain à Lima, au Pérou. Un indice peut-être: en 1924, 100 ans avant l'échéance tant attendue, Paris accueillait les Olympiades pour la première et dernière fois de son histoire.

LIRE AUSSI: