Le fils Balkany en garde à vue dans l'affaire du Riad de Marrakech

Publication: Mis à jour:
VILLA BALKANY
DR
Imprimer

JUSTICE - La famille Balkany n'en a pas fini avec les problèmes judiciaires liés à leurs désormais fameuse villa à Marrakech.

Selon l'AFP, qui cite des sources proches du dossier , le fils du couple de politiciens français, Alexandre Balkany, a été placé en détention provisoire lundi 20 février en raison du "non-paiement de la totalité de la caution de 100.000 euros".

Ce dernier a été mis en examen par un juge d'instruction le 4 mai 2016 pour blanchiment de fraude fiscale et "placé sous contrôle judiciaire avec obligation de régler une caution de 100.000 euros en une fois, avant le 30 juin", somme qu'il n'a toujours réglé dans sa totalité.

Une luxueuse villa à Marrakech dissimulée au fisc français

Toujours selon la même source, Alexandre Balkany est poursuivi pour avoir "aidé ses parents à dissimuler au fisc français la possession d'une luxueuse villa à Marrakech". Une villa achetée en 2010 et dont la valeur serait de 5,8 millions d'euros (soit plus de 61 millions de dirhams).

Le 13 août 2015, la justice française avait ordonné la saisie de la villa de Marrakech qui aurait fait l'objet d'un financement opaque de près de 3 millions d'euros via des sociétés-écrans. C'est la troisième maison des époux Balkany saisie par la justice.

Patrick Balkany, député des Hauts-De-Seine (à l'ouest de Paris) sous la bannière du parti de droite Les Républicains et son épouse Isabelle Balkany, première adjointe au maire de la ville de Levallois-Perret, faisaient déjà l’objet d’une enquête de la justice en 2013 pour avoir dissimulé leurs avoirs afin d’échapper au fisc français.
Selon l'AFP, Patrick Balkany est mis en examen pour corruption passive, fraude fiscale, blanchiment de corruption, fraude fiscale aggravée. Son épouse est elle poursuivie pour blanchiment de fraude fiscale.

LIRE AUSSI: