Les Panafricaines, le forum qui réunira 100 journalistes femmes d'Afrique

Publication: Mis à jour:
LES PANAFRICAINES
Khadija Boujanoui (à gauche), présidente du Comité Parité et Diversité de 2M et Fathia Elaouni (à droite), responsable antenne et rédactrice en chef de Radio 2M pendant la conférence de presse Les Panafricaines. | Les Panafricaines
Imprimer

RENCONTRE - La toute première édition du forum Les Panafricaines, qui se tiendra du 5 au 9 mars prochain au Maroc, réunira 100 représentantes du monde du journalisme en provenance de 27 pays africains.

Le forum arrive à point nommé, peu après le retour du Maroc dans l’Union Africaine et au moment où l’ONU place le 8 mars sous le thème "les femmes dans un monde du travail en évolution". L’idée du forum est cependant née bien avant, précisément durant la COP22 en novembre à Marrakech, où plusieurs journalistes internationaux étaient présents. "Nous avions reçu plusieurs d’entre eux sur le plateau de Radio 2M et j’ai été interpellée par une journaliste togolaise qui trouvait dommage que nous ne nous connaissions pas alors que nous faisons toutes les deux de la radio", explique au HuffPost Maroc, Fathia Elaouni, responsable antenne et rédactrice en chef de Radio 2M. "Elle me disait que ce serait fantastique que les radios du même continent fassent quelque chose ensemble. J'ai donc fait la promesse, en direct à l’antenne, d’essayer de concrétiser cette idée".

les panafricaines

Un dialogue sans frontières

Organisé par Radio 2M en collaboration avec le Comité parité et diversité de 2M, et né d’une volonté de créer un dialogue entre les journalistes femmes des différentes régions du continent africain, le forum sera marqué par la création d’une charte qui sera élaborée tout au long du forum pour définir les préoccupations majeures et les objectifs des journalistes africaines.

"C’est un premier forum et l’on ne sait pas encore ce qui va en ressortir. Mais nous pourrons en premier lieu créer un réseau de femmes journalistes d’Afrique qui ont besoin de ce partage. Je ne me dis pas qu’il va falloir accomplir des choses. Ce sera tout d’abord une occasion pour nous, femmes journalistes, de faire connaissance et de voir comment chacune travaille dans son pays et dans son propre média", précise Fathia Elaouni.

Cinq jours de réflexion

Durant le forum, on retrouvera des participants de 27 pays africains francophones, parmi lesquels l’Algérie, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, Le Gabon, le Madagascar, la Mauritanie, le Sénégal, la Tunisie…

Plusieurs intervenantes marocaines sont également attendues dans ce forum dont Samira Sitail, directrice de l’information de 2M, Aicha Akalay, directrice de publication de TelQuel, Bahia Amrani, directrice de publication du magazine Le reporter et Souad El Tayeb, directrice de Radio Monté Carlo Doualiya en France.

Durant cinq jours, les journalistes africaines se retrouveront à Casablanca, Rabat et Marrakech pour aller à la rencontre des différents représentants marocains de la presse, de l’économie, du champ religieux et politique dans le but de comprendre la place qu’occupe la femme au Maroc.

Pour la journée de la Femme, les journalistes se réuniront le 8 mars à l’hôtel Mövenpick de Marrakech, autour d'activités visant à rapprocher les journalistes de différentes nationalités. Plusieurs thèmes seront abordés, tels que la femme dans les médias, les préoccupations des femmes journalistes en Afrique, ou encore la représentation de la femme dans les émissions de télévision et de radio.

LIRE AUSSI: