Les travaux du port du centre lancés avant le deuxième semestre 2017

Publication: Mis à jour:
QSDSQ
DR
Imprimer

Les travaux de réalisation du nouveau port du centre d'El-Hamdania (Tipasa), seront lancés "avant le deuxième semestre 2017". Selon le ministre des Transports et des Travaux publics, Boudjema Talaï, les études techniques avaient été finalisées.

Le nouveau port sera relié à l'autoroute est-ouest via un échangeur qui s'étend de Cherchell vers El Afroun, sur une distance de 38 km. L'échangeur sera consacré exclusivement au trafic à destination et en provenance de ce port, a-t-il précisé.

Cette infrastructure sera dotée d'une plate-forme logistique d'une superficie de 400 hectares et de 4 zones industrielles qui totaliseront une superficie de 2.000 hectares.

Le ministre n'a pas manqué de rappeler lundi 20 février 2017 au forum de la Radio Chaîne 1 que cette importante infrastructure é"tait à même de jouer un rôle important dans le transfert des marchandises de et vers l'Afrique via l'Algérie".

M. Talai a annoncé que le plan logistique national était prêt et serait prochainement soumis au Premier ministre, ajoutant qu'il englobait la réalisation de nouvelles structures et infrastructures, dont des ports secs, zones de stockage et réseaux de transport terrestre...etc.

Le plan vise a réduire progressivement le coût des prestations logistiques ce qui aura un effet positif sur le coût du produit, et partant sur le prix à la consommation.

A une question sur un éventuel abandon des projets programmés faute de ressources financières, le ministre a affirmé que le gouvernement était soucieux de poursuivre le programme de réalisation des projets à priorité et ayant une rentabilité économique.

Il a indiqué à ce propos qu'un nouveau texte juridique était à l'examen pour trouver les sources de financement en dehors du trésor public, notamment par le recours au partenariat public-privé.

Au sujet de l'installation de M. Bekhouche Allache en qualité de directeur général par intérim de Air Algérie, M. Talai a qualifié ce changement de "tout à fait normal", ajoutant qu'un mouvement de transfert au sein de l'entreprise sera opéré prochainement et concernera d'autres responsables de la compagnie aérienne.

Soulignant que l'entreprise nécessitait une meilleure organisation, une amélioration de ses services et un développement de la formation, le ministre a indiqué que la compagnie aérienne algérienne comptait parmi ses effectifs des pilotes et des techniciens chevronnés, précisant que la révision des méthodes de gestion s'imposait en vue de s'adapter aux normes internationales.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.