Entretien téléphonique Sellal-Merkel: la coopération bilatérale et la situation dans la sous-région évoquées

Publication: Mis à jour:
MERKEL SELLAL
German Chancellor Angela Merkel and Algerian Prime Minister Abdelmalek Sellal give a news conference following talks in Berlin on January 12, 2016. / AFP / TOBIAS SCHWARZ (Photo credit should read TOBIAS SCHWARZ/AFP/Getty Images) | TOBIAS SCHWARZ via Getty Images
Imprimer

Au lendemain du report sine die de la visite de la chancelière allemande Angela Merkel pour "indisponibilité temporaire" du chef de l'Etat, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a eu ce 21 février un entretien téléphonique avec la chancelière.

Selon le communiqué des services du Premier ministre, de la République d'Allemagne, l'entretien a porté sur le développement de la coopération bilatérale et la situation dans la sous-région.

"La chancelière, qui était rassurée sur l'évolution de l'état de santé du président de la République, son excellence monsieur Abdelaziz Bouteflika, a réitéré son entière disponibilité à se rendre en Algérie, et ce, le plus tôt possible", précise-t-on de même source.

"Tout en remerciant le président Abdelaziz Bouteflika pour son invitation, elle a fait part de sa satisfaction quant au développement des relations bilatérales et a souhaité les voir consolidées davantage dans le domaine économique, entre autres", ajoute le communiqué.

L'entretien a porté aussi sur "la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et la migration illégale". Il a été convenu, à cet égard, de "renforcer l'ensemble des moyens et des capacités pour juguler ces deux phénomènes dans le cadre des conventions qui lient les deux pays".

Concernant la situation dans la sous-région, notamment en Libye et au Sahel, "l'Algérie a confirmé sa disponibilité à participer au règlement pacifique et inclusif des conflits afin de stabiliser la région et de mettre un terme aux fléaux du terrorisme et des crimes transfrontaliers".

Les deux parties ont exprimé, d'autre part, "une identité de vue sur les principales questions d'intérêt commun", conclut le communiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.