Les écoles Gülen ferment définitivement, les élèves réinscrits dans le privé

Publication: Mis à jour:
GULEN
DR
Imprimer

EDUCATION – Le feuilleton des écoles gülenistes est-il arrivé à sa fin ? C’est en tout cas ce que laisse entendre le communiqué du ministère de l’Éducation, envoyé à la presse le 21 février 2017. Le département indique que "les écoles du groupes Mohamed El Fatih, ont été définitivement fermées, et les élèves ont été réinscrits dans des établissements privés et publics, sur recommandation des académies régionales et suivant la volonté des tuteurs légaux", et conclut que ceux-ci ont repris leurs "cycles d’enseignement de manière normale".

Contacté par le HuffPost Maroc, Okasha Hachem, directeur du groupe, confirme la réinscription des élèves. "Moins de 1% ont été inscrits dans le public, le privé ayant repris la majorité écrasante", indique-t-il. Le personnel enseignant et les cadres pédagogiques ont quant à eux été "recrutés par d’autres groupes". Quant à l’équipe administrative, elle était "de nationalité turque pour sa majorité, et a quitté le territoire".

La bataille judiciaire continue

Mais même sans élèves, sans administration et sans enseignants, les dirigeants de l’école comptent "continuer la bataille judiciaire". Deux dossiers sont actuellement devant les tribunaux, le premier, contestant la décision de l’académie, a été classé par le tribunal administratif de Casablanca pour "incompétence", le second, qui contredit le communiqué du ministère de l’Intérieur, est toujours devant la Cour de Cassation.

LIRE AUSSI: