La République de Zambie, deuxième étape stratégique de la tournée royale en Afrique

Publication: Mis à jour:
VISITE MOHAMMED VI ZAMBIE
MAP
Imprimer

Lusaka – Une visite “historique”. C'est ce qu'a affirmé dimanche le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba. “Cette visite est historique dans la mesure où elle intervient au lendemain du retour du Royaume du Maroc au sein de l’Union Africaine”, a souligné le ministre dans une déclaration à la presse à l’occasion de l’arrivée dimanche soir du roi Mohammed VI à Lusaka, en Zambie pour cette visite officielle, première visite par ailleurs qu’effectue le souverain à ce pays de l’Afrique australe.
Le ministre zambien des Affaires étrangères s’est dit convaincu que cette visite ne manquera pas d’ouvrir la voie à l’approfondissement du dialogue bilatéral et à une meilleure concertation sur des questions d’intérêt commun sur le plan multilatéral.

Même enthousiasme du côté du ministre zambien des Finances, Félix Mutati, qui souligne l' "impulsion majeure aux relations économiques entre les deux pays”, appelant les hommes d’affaires marocains à saisir cette opportunité et à porter plus d’intérêt au marché zambien, soulignant notamment les opportunités en matière agricole, touristique et industrielle. Le ministre zambien s'est par ailleurs réjoui de la tenue, à Lusaka en marge de la visite royale, du premier Forum d’affaires maroco-zambien, qui a vu la participation d’une importante délégation d’hommes d’affaires marocains.

Collaboration et intérêts communs

Dans cette deuxième étape de la tournée royale en Afrique, le souverain marocain qui était accompagné du prince Moulay Ismaïl, est arrivé, dimanche soir à Lusaka, pour une visite officielle en République de Zambie. Accueilli à sa descente d'avion par le Président de la République de Zambie, SEM. Edgar Chagwa Lungu, le monarque était accompagné par une importante délégation, comprenant notamment le Conseiller du roi, Fouad Ali El Himma, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, le ministre de l'Habitat et de la Politique de la ville, Nabil Benabdellah, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, ministre par intérim du Tourisme, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, ministre par intérim de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, et le ministre de la Santé, El Hossaine Louardi, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires.

La visite royale en République de Zambie devra imprimer une forte impulsion aux relations politiques entre Rabat et Lusaka, établies depuis 1972, comme elle permettra de promouvoir une coopération économique bilatérale renforcée, diversifiée et mutuellement avantageuse. La visite du souverain devrait participer à la mise en place d’un cadre juridique et réglementaire, à même de structurer une collaboration fructueuse aussi bien entre les gouvernements des deux pays, qu’entre leurs opérateurs privés.

LIRE AUSSI:

Le Ghana, première étape de la nouvelle tournée royale en Afrique