Les déclarations hostiles à l'Algérie attribuées à l'ambassadeur saoudien à Alger sont fausses

Publication: Mis à jour:
AMBASSADEUR ARABIE SAOUDITE  ALGER
APN
Imprimer

Les déclarations hostiles à l'Algérie attribuées à l'ambassadeur saoudien à Alger sont fausses. C'est l'ambassade d'Arabie Saoudite à Alger qui dément l'existence d'un entretien de l'ambassadeur Samy Abdallah au journal Alriyadh dans lequel il accuserait le Front Polisario d'être une "organisation terroriste" et où il demanderait à l'Algérie de "rester neutre" dans le dossier du Sahara Occidental.

Le journal incriminé, soit Alriyadh, a infirmé avoir publié cet entretien.

Des médias en ligne, notamment marocains, ont attribué à l'ambassadeur saoudien à Alger , Samy Ben Abdallah Salah de vigoureuses déclarations hostiles au Front Polisario qualifié, selon eux, "d'organisation terroriste".

Dans les propos qui lui sont attribué, l'ambassadeur saoudien demande "au gouvernement algérien et aux parties étrangères de rester neutres et de ne pas s'ingérer dans ce dossier qui concerne la souveraineté du Maroc".

Un communiqué de l'ambassade saoudienne à Alger rapporté par le journal Echorouk souligne que l'ambassadeur "Samy Ben Abdallah Salah n'a accordé aucun entretien au journal Al Riyadh... Les déclarations qui lui ont été attribués sont une fabrication totalement fausse venant de parties douteuses fortement contrariées par les efforts diplomatiques saoudiens pour renforcer les relations bilatérales. Qui, grâce à Dieu, ont donné lieu à un grand rapprochement entre les deux pays aux niveaux politique et économique".

Le communiqué de l'ambassade saoudienne à Alger ne donne aucune précision sur les "parties douteuses" qui sont derrière une telle entreprise.

Pour rappel, plusieurs accords dans le domaine économique ont été signés il y a une semaine d’une rencontre d'affaires algéro-saoudienne.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.