Abdelilah Benkirane: "J'attends le retour du roi pour former le gouvernement"

Publication: Mis à jour:
BENKIRANE
Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

POLITIQUE - Samedi 18 février, lors d'une rencontre des jeunesses du Parti de la justice et du développement (PJD), le chef du gouvernement a dit attendre le retour du roi au Maroc.

Lorsque le roi sera de retour au Maroc à l'issue de sa tournée africaine, "soit j'aurai un gouvernement à lui proposer, ou si tel n'est pas le cas, je l'en notifierai", a déclaré Abdelilah Benkirane.

D'après les différents sons de cloche recueillis par le HuffPost Maroc, les regards de la classe politique sont rivés sur l'agenda royal. Si le climat des négociations est redevenu positif, après les rencontres tenues entre le chef du gouvernement et le président du Rassemblement national des indépendants (RNI) Aziz Akhannouch ainsi que le secrétaire général du Mouvement populaire (MP) Mohand Laenser, les différents acteurs politiques campent toujours sur leurs positions. Abdelilah Benkirane refuse l'entrée de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) au gouvernement, tandis que Aziz Akhannouch et Mohand Laenser souhaitent inclure le parti de la rose dans le prochain exécutif.

Selon des sources bien informées, le président du Rassemblement national des indépendants (RNI) semble se diriger vers l'abandon de l'Union socialiste des forces populaires, dans l'optique de débloquer les négociations. Aucune décision dans ce sens n'a été, jusqu'à présent, rendue publique.

LIRE AUSSI:

La République de Zambie, deuxième étape stratégique de la tournée royale en Afrique