Les princes Moulay El Hassan et Moulay Rachid aux obsèques de M'hamed Boucetta

Publication: Mis à jour:
MHAMED BOUCETTA
Les princes Moulay El Hassan et Moulay Rachid aux obsèques de M'hamed Boucetta | MAP
Imprimer

ENTERREMENT - Les obsèques de M'hamed Boucetta, ancien Secrétaire général du Parti de l’Istiqlal (PI) et ancien ministre, ont eu lieu dimanche 19 février à Marrakech. Le prince héritier Moulay El Hassan et son oncle le prince Moulay Rachid étaient présents.

Après les prières d'Addohr et du mort à la mosquée Ben Youssef à Marrakech, le cortège funèbre s'est dirigé vers la Zaouïa Sidi Belaref où le défunt a été inhumé.

Les obsèques se sont déroulées en présence notamment des membres de la famille de M'hamed Boucetta, des conseillers du roi Taib Fassi Fihri, Omar Kabbaj et Yassir Znagui, du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, de membres du gouvernement, du premier président de la Cour des Comptes, Driss Jettou, de leaders et militants de l'Istiqlal, de chefs de partis politiques et de plusieurs autres personnalités civiles et militaires.

Mohammed VI avait adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille du défunt, décédé vendredi 17 février au soir à l’âge de 92 ans. Dans ce message, le souverain affirme "avoir appris avec une profonde affliction et tristesse, la nouvelle de la disparition de feu M’hamed Boucetta, que Dieu l’ait en Sa sainte miséricorde et l’accueille dans Son vaste paradis".

Né en 1925 à Marrakech, M’hamed Boucetta a fait ses études universitaires à la Sorbonne à Paris, en droit et philosophie, avant d’exercer en tant qu’avocat à Casablanca.

En mai 1958, il est nommé Secrétaire d'État aux Affaires étrangères, puis ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative de mai 1960 à mai 1961.

Reconduit au même poste de février à juin 1961, il est désigné ministre de la Justice de juin 1961 à janvier 1963, puis ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères et de la coopération entre octobre 1977 et mars 1979, poste qu’il a conservé de 1979 à 1983, avant d’être nommé ministre d’Etat de 1983 à 1985.

A la suite du décès de Allal El Fassi en 1974, M’hamed Boucetta avait pris les rênes du PI jusqu’en 1998. Il a été décoré du Wissam Al Arch en 2003.

LIRE AUSSI: