"Les déclarations de Macron en Algérie sont un tournant de la campagne Présidentielle en France", selon Khaled Drareni son intervieweur à Alger

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Les déclarations de M. Emmanuel Macron en Algérie sont un tournant de la campagne en France", c'est le sentiment du journaliste Khaled Drareni qui l'a interviewé ce 14 février à Alger. Elles peuvent lui valoir de perdre la Présidentielle comme elles peuvent celles qui le porte à la tête de l'Etat français, ajoute l'auteur de l'entretien qui a fait le buzz médiatique en France la fin de la semaine dernière.

Face à El Kadi Ihsane qui l’interrogeait sur la réalisation de l'entretien et comment il a amené son interlocuteur à "reconnaître les crimes coloniaux de la France en Algérie et à évoquer de possibles excuses, Drareni a affirmé qu'il n'a fait que reprendre les propres propos de Macron au cours de la conférence publique qu'il a tenu peu avant l'entretien à l'Hotel Sofitel.

Pour Drareni la nouveauté par rapport à la conférence publique était l'évocation des excuses. Chose qu'aucun autre candidat ou candidat à la candidature n'a osé aborder.

Interrogé s'il avait eu conscience en cours de son entretien qu'il avait arraché des propos qui allaient faire beaucoup de bruit, Drareni répliquera qu'il savait qu'il tenait "une petite bombe" mais qu'il n'avait à aucun moment douté que cet entretien allait faire autant de bruit.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.