M'hamed Boucetta tire sa révérence, le monde politique en deuil

Publication: Mis à jour:
Imprimer

DISPARITION - Ancien secrétaire général du parti de l'Istiqlal, M'hamed Boucetta s'est éteint à son domicile à Rabat ce vendredi en fin de soirée, a déclaré son fils Ahmed Khalil Boucetta à Alyaoum24.

De son côté, Adil Benhamza, porte-parole du parti, a également partagé sur son compte Facebook aux alentours de minuit, dans la nuit du vendredi au samedi, un message confirmant la disparition de l'ancien leader istiqlalien.

Respecté par tous les partis, la figure de M'hamed Boucetta n'a pas manqué de susciter très rapidement de nombreux messages de condoléances, dont celui du Parti authenticité et modernité (PAM) sur son site internet,

pam boucetta

comme sur le site du Parti de la justice et du développement (PJD).

boucetta pjd

De Hassan II à Mohammed VI

M'hamed Boucetta tire ainsi sa révérence après une longue maladie. Admis à l'hôpital militaire de Rabat suite à un malaise respiratoire, M'hamed Boucetta avait reçu le 19 janvier dernier la visite du roi Mohammed VI.

bouceta

Cofondateur du parti de l'Istiqlal, M'hamed Boucetta fut également son secrétaire général de 1974 à 1998, année où il choisira de mettre fin à sa carrière politique. Avant cela, il aura occupé différentes fonctions ministérielles sous le roi Hassan II, devenant ministre de la Justice de 1977 à 1979, puis ministre d'État chargé des affaires étrangères et de la coopération. Le roi Mohammed VI le nommera pour sa part président de la Commission consultative chargée de la révision de la Moudawana, en 2003.

M'hamed Boucetta sera inhumé dimanche à Marrakech, sa ville natale, ont indiqué ses proches à la MAP. Le défunt sera inhumé à la zaouia Sidi Belaref de Marrakech, après les prières d’Addohr et du mort à la mosquée Ben Youssef.

LIRE AUSSI: