Messahel dimanche à Tunis pour participer à la réunion ministérielle sur la Libye

Publication: Mis à jour:
MESSAHEL
ALGIERS, ALGERIA - APRIL 14: Algerian Minister for African and Maghreb affairs, Abdelader Messahel holds a joint press conference with United Nations (UN) Special Representative and Head of the UN Support Mission in Libya, Bernardino Leon (not seen) in Algiers, Algeria on April 14, 2015. USA and five European countries called 12 April for an immediate and unconditional ceasefire in Libya, welcoming the resumption 13 April, in Algeria, of dialogue between the different factions under a UN aegis, | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

Après la réunion tenue en Egypte par les parties libyenne, c'est au tour des trois ministres des pays limitrophes de la Libye de se concerter sur les voies et moyens pour aider les Libyens à sortir de cette crise qui perdure depuis la chute de l'ancien régime.

C'est dans ce cadre que le ministre des Affaires Maghrébines, de l'Union Africaine et de la Ligue Arabe, Abdelkader Messahel, prendra part dimanche et lundi à Tunis, à une réunion de concertation Algérie-Tunisie-Egypte sur la situation en Libye, annonce un communiqué du ministère des Affaires étrangères relayé par lm'Agence de presse algérienne (APS).

M. Messahel rencontrera à Tunis MM. Khemaies Jihnaoui et Samah Choukri, respectivement ministres tunisien et égyptien des Affaires étrangères", apprend-on de même source.

Selon le communiqué des Affaires Etrangères, la réunion permettra de définir le rôle de chacun des trois pays pour aplanir les divergences entre les parties libyennes. "Au cours de cette réunion, il s'agira de définir le rôle de chaque pays dans le rapprochement de points de vues entre les parties libyennes, de converger leur approches respectives afin de faire avancer le processus actuel devant conduire à la consolidation de l'Accord politique et garantissant, par là-même, le succès du Sommet tripartite prévu à Alger", précise le texte.

L'Algérie a entrepris, à la demande des parties libyennes, "des efforts intenses pour aider à ce rapprochement et à trouver des solutions aux différends qui les opposent", rappelle le communiqué.

"L'Algérie reste déterminée à œuvrer dans ce sens pour qu'une solution définitive soit trouvée et permettre le rétablissement de la sécurité et de la stabilité dans ce pays", a assuré le ministère.

On apprendra dans ce sillage que M. Messahel est invité à se rendre dans plusieurs régions en Libye pour écouter et tenter de rapprocher les points de vie des frères-ennemis.

L'Algérie tient, toutefois, à affirmer son principe de non-ingérence dans les affaire de pays voisins soulignant que "c'est dans ce sens et à la demande des parties libyennes qui se sont rendues en Algérie ces dernières semaines, qu'une tournée dans plusieurs régions libyennes de M. Messahel est programmée dans les prochains jours", conclut le texte.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.