Le Président Bouteflika appelle à une participation massive aux prochaines législatives

Publication: Mis à jour:
BOUTEFLIKA
ALGIERS, ALGERIA. FEBRUARY 29, 2016. Algeria's president Abdelaziz Bouteflika during a meeting with the minister of foreign affairs of Russia. Alexander Scherbakov/TASS (Photo by Alexander Shcherbak\TASS via Getty Images) | Alexander Shcherbak via Getty Images
Imprimer

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a appelé ce 18 février les Algériens à participer massivement aux élections législatives du 04 mai prochain.

Dans un message lu en son nom par le conseiller à la présidence de la République, Mohamed Ali Boughazi, à l'occasion de la journée nationale du Chahid, célébrée le 18 février de chaque année, le chef de l'Etat a exhorté les Algériens à "exercer leur droit pour choisir leurs représentant en se rendant massivement aux urnes dans le cadre des garanties prévues par la Constitution et la Loi consacrant le respect de leur choix libre et souverain".

Rappelant la loi sur la réconciliation nationale et les révisions constitutionnelles qui, selon lui, sont "de nature à prémunir l'Algérie contre des situations et des événements regrettables dont nous sommes témoins et qui sont à l'origine de l'effondrement
de régimes et l'éclatement de sociétés devenues le théâtre de tueries et de destruction et où le chaos règne en maître."

A l'instar des derniers discours des responsables politiques algériens, Bouteflika met à l'indexe "la main de l'étranger" et ses tentatives sournoises pour déstabiliser le pays. Les Algériens, affirme Bouteflika, sauront préserver les acquis des générations successives, et ne succomberont pas à "des machinations et autres complots ourdis outre mer et relayés par divers supports médiatiques."

En ignorant les détracteurs, les adeptes du chaos et autres esprits sceptiques et malveillants tendant à occulter les acquis réalisés au profit du peuple, ajoute Bouteflika, "notre jeunesse a prouvé qu'elle était lucide quant aux menaces de l'heure. Elle
ne peut être leurrée car immunisée culturellement, idéologiquement et politiquement, consciente de ses responsabilités vis-à-vis de sa patrie et de son peuple et prête plus que jamais à défendre le pays et à préserver, promouvoir et développer
ses réalisations."

Appelant à préserver l'unité nationale, Bouteflika notera que "la force et la grandeur des nations ont pour fondements essentiels l'unité de leur peuple, la solidité de leurs constantes et de leurs institutions qui représentent leur volonté".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.