Un tableau du Guercino datant du XVIIe siècle et volé en Italie retrouvé à Casablanca

Publication: Mis à jour:
TOILE GUERCINO ITALIE
Un tableau du Guercino datant du XVIIe siècle et volé en Italie retrouvé à Casablanca |
Imprimer

CULTURE - Bonne nouvelle pour le monde artistique. Une toile du peintre du XVIIe siècle Guercino, volée en Italie en 2014, a été retrouvée à Casablanca.

La police judiciaire de la ville blanche a mis la main sur "La Madonne avec Saint Jean l'Evangéliste et Saint Grégoire le Thaumaturge", tableau daté de 1639 qui provenait d'une église de la ville de Modène près de Bologne (nord de l'Italie).

Trois receleurs

L'oeuvre d'art avait été proposée à la vente par trois receleurs à un riche homme d'affaires de Casablanca qui a reconnu le tableau et dénoncé les faux marchands d'art. Les trois hommes, dont l'un a longtemps vécu en Italie, ont été arrêtés et le tableau récupéré.

L'information, rapportée jeudi 16 février par LeSiteInfo, a été confirmée "avec la plus grande satisfaction" par la procureure de Modène Lucia Musti.

"Le tableau trouvé au Maroc et dont la découverte a été notifiée mercredi 15 février par Interpol est l'huile sur toile représentant la Madonne avec les Saints Jean l'Evangéliste et Grégoire le Thaumaturge du célèbre peintre Giovanni Francesco Barbieri appelé "Guercino" ("Le Guerchin"), volé à Modène dans l'église San Vincenzo, entre le 10 et le 13 août 2014", a-t-elle indiqué.

"Nous sommes en face d'un témoignage de grande honnêteté"

Le ministre italien du Patrimoine et des Activités culturelles, Dario Franceschini, a indiqué que "le gouvernement travaille pour faire revenir le plus tôt possible ce chef-d'œuvre en Italie".

De son côté, le directeur du patrimoine culturel du diocèse de Modène, monseigneur Luciano Benassi, a félicité le geste du collectionneur casablancais: "Nous sommes en face d'un témoignage de grande honnêteté et d'équité. Nous espérons que l'oeuvre a été préservée de la meilleure façon et n'a pas été endommagée".

Après la découverte du vol du tableau en 2014, l'alerte avait été lancée dans le monde entier pour retrouver la toile qui mesure près de deux mètres sur trois. Jusqu'à ce jour, les enquêtes menées par la police spécialisée dans la protection du patrimoine culturel n'avaient rien donné.

LIRE AUSSI: