Huffpost Algeria mg

L'usine de montage de véhicules KIA sera mise en place à Batna

Publication: Mis à jour:
KIA MOTORS
The Kia Motors Corp. logo is displayed on a vehicle in the lobby of the company's headquarters in Seoul, South Korea, on Monday, Jan. 23, 2017. Kia is scheduled to report full-year results on Jan. 25. Photographer: SeongJoon Cho/Bloomberg via Getty Images | Bloomberg via Getty Images
Imprimer

Le constructeur sud-coréen de l'automobile, Kia Motors envisage de mettre en place son usine de montage de véhicules à la wilaya de Batna, a révélé mercredi 15 février 2017 le wali de Batna, Mohamed Salamani dans une déclaration à la Radio Chaîne III.

Le géant Kia Motors avait déjà fait part de son intention de s'implanter en Algérie durant le mois de septembre 2016.

Soon Nam Lee, président de la marque dans la région Moyen-Orient et Afrique, avait effectivement expliqué, lors de la signature d'un contrat pour la réalisation d'une usine d'assemblage de véhicules en Ethiopie, que KIA examinait "les perspectives d'ouvertures de nouvelles usines dans d'autres pays africains, dont l'Algérie".

"Trois dossiers sont en cours d'examens entre la wilaya de Batna et les ministères de l'Industrie et de l'Energie dont un projet de mise en place d'une usine de montage de véhicules KIA avec des partenaires coréens", a expliqué M. Salamani, qui répondait à une question sur la stratégie de la région en matière de promotion des investissements privés.

Le même responsable a rajouté que le montant de ce projet est de 1 milliard de Da.

La société Glovis, distributeur de la marque en Algérie, sera chargée de ce projet industriel, devant être concrétisé cette année selon plusieurs médias.

Les deux autres projets évoqués par le wali de Batna sont la création d'une centrale solaire avec des partenaires français pour un montant de 3 milliards de DA et un complexe sidérurgique coûtant 150 millions de dollars avec une prévision de 2.000 emplois.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.