Le Ghana, première étape de la nouvelle tournée royale en Afrique

Publication: Mis à jour:
ROI GHANA
MAP
Imprimer

Tournée africaine – Le roi Mohammed VI est arrivé ce jeudi après-midi à Accra pour une visite officielle en République du Ghana, dans le cadre d’une tournée qui mènera le souverain dans plusieurs pays africains.

Le roi a été accueilli par le vice-président de la République du Ghana, Mahamudu Bawumia, à sa descente d’avion à l’aéroport international Kotoka à Accra. Le souverain était accompagné du prince Moulay Ismail et d'une délégation officielle, incluant son conseiller Fouad Ali El Himma, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Boussaid, le ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nabil Benabdellah, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, ministre par intérim du Tourisme, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Alami, ministre par intérim de l’Énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, le ministre de la Santé, Lhossine El Ouardi, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita, ainsi que plusieurs personnalités civiles et militaires rapporte la MAP.

Renforcement du partenariat maroco-ghanéen

L'agence officielle marocaine ne précise pas la durée du séjour du souverain au Ghana, mais annonce "une consolidation des relations politiques", selon Hamid Chabar, ambassadeur du Maroc à Accra. Ce dernier évoque également le volet économique des relations Maroc-Ghana, soulignant que les relations économiques bilatérales "ne sont peut-être pas au niveau du potentiel offert par les deux pays, mais elles sont aujourd’hui très bonnes".

Parmi les secteurs-phares des investissements marocains au Ghana, l'ambassadeur a notamment mentionné le domaine bancaire, avec l’acquisition par un Groupe marocain de la Bank Of Africa (BOA), une banque disposant d’une vingtaine de filiales au Ghana. Également cités, les investissements dans le secteur de la construction et de la production du ciment, mais aussi dans celui de l’énergie, investissements appelés à se développer davantage selon l'ambassadeur, "si l’on considère l’intérêt porté désormais par les hommes d’affaire à ce pays au fort potentiel de développement", indique Hamid Chabar, qui précise que la visite du roi sera "marquée par la signature de plusieurs accords et conventions entre secteurs privé et public"

Le Ghana est le premier pays prévu au programme de cette nouvelle tournée africaine indiquait hier, en off, au HuffPost Maroc un ministre qui participe à la tournée. Le souverain se rendra par la suite en Zambie, au Kenya, au Mali, en Côte d'Ivoire et en Guinée, sans que l'on sache, jusqu'à présent, l'ordre exact des visites.

LIRE AUSSI: