L'ouverture d'une ligne maritime entre l'Algérie et l'Arabie Saoudite à l'étude

Publication: Mis à jour:
PORT ALGIERS
NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Le ministre des Travaux publics et des transports, Boudjemaa Talai, et le ministre saoudien du Commerce et de l'investissement, Madjed Ben Abdallah Al Qassabi, ont convenu mercredi à Alger de lancer une étude pour l'ouverture d'une ligne maritime pour le transport de marchandises entre l'Algérie et l'Arabie Saoudite, a indiqué un communiqué du ministère.

L'accord intervient au terme d'une rencontre ayant regroupé MM. Talai et Al Qassabi qui effectue une visite en Algérie dans le cadre de la tenue de la 12e session de la commission mixte algéro-saoudienne.

L'entretien a porté sur les voies et moyens susceptibles de renforcer la coopération bilatérale notamment dans le secteur du transport maritime de marchandises et de voyageurs.

A cet effet, les deux parties ont salué la mise en place d'un jumelage, premier du genre, entre le port d'Annaba et le port Eddamam.

D'autre part, les deux ministres ont évoqué l'ouverture d'une ligne maritime pour le transport des Hadji algériens aux deux Lieux Saints de l'Islam. Une idée favorablement accueillie par la partie saoudienne, selon la même source.

Ils ont souligné également, la nécessité de procéder à un échange d'expériences entre les deux pays dans les différents domaines des transports maritime, aérien et ferroviaire, précise le communiqué.

Les deux parties ont abordé en outre, les divers aspects de la coopération et du partenariat entre les deux pays et les moyens de les développer, saluant la qualité des relations qui lient les deux pays.

Elles ont souligné enfin, la nécessité de poursuivre les efforts pour réaliser les aspirations futures au service des intérêts communs des deux pays frères, conclut le communiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.