Huffpost Algeria mg

Législatives 2017 : l'UE "prête" à déployer une mission d'observation électorale

Publication: Mis à jour:
FEDERICA MOGHERINI
BRUSSELS, BELGIUM - FEBRUARY 2 : Chairman of the Presidential Council of Libya Fayez al-Sarraj (not seen) and High Representative of the European Union for Foreign Affairs and Security Policy, Federica Mogherini hold a press conference after their meeting in Brussels, Belgium on February 2, 2017. (Photo by Dursun Aydemir/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

L'Union européenne (UE) se dit "prête" à déployer une mission d'observation électorale lors des élections législatives prévues le 4 mai prochain, annoncent ce jeudi 16 février 2017 les services de la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

"L’Union européenne s'est dite prête à déployer une mission d'expertise électorale pour conduire une analyse du processus électoral", ont-ils indiqué dans un communiqué publié après la rencontre, mercredi à Bruxelles, entre Mme Mogherini et le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

Selon les services diplomatiques de l'UE, la haute représentante de l'Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité "a remis une réponse favorable à la lettre d'invitation du ministre Lamamra du 22 janvier dernier pour le suivi des élections législatives du 4 mai 2017 en Algérie".

La relation entre l’UE et l'Algérie a connu de "nombreux développements encourageants" depuis la visite de la chef de la diplomatie européenne à Alger en septembre 2015.

"La haute représentante et vice-présidente a réitéré la volonté de l'Union européenne de renforcer les relations avec l'Algérie", a affirmé la même source, soulignant que le partenariat UE-Algérie "va désormais s'articuler autour des priorités de partenariat identifiées conjointement dans le cadre de la Politique européenne de voisinage renouvelée".

Ces priorités feront l'objet d'une adoption formelle lors du Conseil d’Association, prévu le 13 mars prochain à Bruxelles.

Environ 150 observateurs européens ont déjà "analysé le processus électoral" des législatives de 2012. Ils avaient indiqué n'avoir observé "aucune irrégularité significative", bien qu'ils n'aient pas eu accès aux listes électorales.

Les autorités algériennes avait déclaré que ce fichier était confidentiel.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.