Le FTDES adresse une lettre ouverte au chef du Gouvernement

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) a appelé, mercredi, dans une lettre ouverte adressée au chef du gouvernement à respecter le droit de manifester, à prendre des mesures urgentes pour réaliser les projets à l’arrêt dans toutes les régions et à annoncer un plan national pour lutter contre la fraude fiscale, l’injustice fiscale et la corruption.

Le FTDES a mis l’accent sur la nécessité de lancer un plan national pour lutter contre la fraude fiscale, la corruption et l’injustice fiscale afin de protéger l’économie du pays.

Dans le même contexte, le FTDES appelle à la révision du modèle de planification et de mise en œuvre des politiques publiques ainsi que du modèle de développement actuel afin de lutter contre la détérioration des conditions de vie.

L’organisation a par ailleurs souligné la nécessité de respecter les droits de manifester, de protester et de s’exprimer, droits garantis par la constitution. Le FTDS recommande d’enquêter sur les agressions commises à l’encontre des personnes arrêtées, appelant à rompre avec les sanctions collectives.

Dans la même lettre, le forum exprime ses préoccupations face à la poursuite de la politique de répression des mouvements sociaux adoptée depuis 6 ans”. Le Forum tient le chef du gouvernement Youssef Chahed responsable des répercussions des décisions prises par le gouvernement qui n’a pas respecté ses engagements”.

Le FTDES a souligné, aussi, l’importance de prendre des mesures pratiques pour éviter une plus grande détérioration des conditions sociales.

Le Forum estime, en outre, que les dernières nominations des délégués illustrent bel et bien le recours des acteurs influents dans la coalition gouvernementale à la politique des quotas partisans.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.