Huffpost Tunisie mg

Déficit commercial: Un boom des importations et un taux de couverture à son plus bas niveau historique

Publication: Mis à jour:
EXPORT TUNISIA
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

Le déficit commercial s’aggrave davantage en Tunisie comme en témoigne les dernières statistiques publiées par l’INS sur l’évolution des échanges commerciaux avec l’extérieur.

Le déficit commercial passe du simple au double: de 507.2 MDT enregistrés en janvier 2016 à 1221.8 MDT cette année, soit un écart de 714.6 MDT. De fait le taux de couverture des importations par les exportations a régressé de plus de 15 points de pourcentage passant de 72.6% en 2015, 80.2% en 2016 à 64.8% cette année.

Les importations ont évolué à un rythme frénétique au cours de ce début d’année en enregistrant une hausse de 35.6% pour un volume de 3474.8 MDT contre une baisse de 18% enregistrée une année auparavant. Un seuil alarmant qui explique l’appel fait par la Banque Centrale de Tunisie dans sa dernière note d’analyse pour limiter les importations improductives en Tunisie.

Un déficit commercial énergétique de plus de 309 MDT

En effet et selon la ventilation des importations tunisiennes au cours de la même période de référence, une hausse de 277,9% a été observée dans les importations des produits énergétiques au mois de janvier 2017 pour un coût de 371.9 MDT contre des exportations infimes de 62.7 MDT, soit un solde énergétique déficitaire de 309.2 MDT.

Importation de blé dur et tendre pour 115,5 MDT

Par ailleurs, la hausse sans précédent des importations tunisiennes revient également à l’achat de produits alimentaires et agroalimentaires de base. Une hausse calculée à plus de 75%.

La Tunisie a importé au mois de janvier 2017 pour plus de 90 MDT de sucre, 50 MDT de huiles végétales et 115.5 MDT de blé dur et tendre selon la même source.

Ainsi la Tunisie importe davantage pour répondre aux besoins de consommation courante voire de base plutôt que des produits destinés à la production industrielle. D’ailleurs, les importations des biens d’équipement et des matières premières et demi-produits n’ont pas dépassé respectivement les 30,6% et 20,7%.

Recette des exportations des dattes: 59,1 MDT

Côté exportations, aucune variation dans la structure des échanges n’est observée. La hausse des exportations revient principalement à la reprise des exportations des produits alimentaires et agroalimentaires dont essentiellement les dattes et l’huile d’olive avec des valeurs à l’export de 59.1 MDT et 71.9 MDT. Pour les agrumes et en dépit d’une production exceptionnelle la valeur des exportations est en deçà des 5 MDT.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.