Huffpost Tunisie mg

5 écoles qui bouleversent notre conception de l'éducation

Publication: Mis à jour:
Imprimer

1. La Waldorf School : Le choix éducatif des patrons de la Silicon Valley

waldorf

: Los Altos, Californie, États-Unis

Sa particularité: Cette école prône une pédagogie "slow-tech", bannissant l’usage des écrans jusqu’à la 4e, au profit d’activités artistiques et manuelles. Un usage limité de l’ordinateur, l’ipad et la télé est même recommandé aux parents à la maison. Elle offre ainsi un cadre scolaire qui privilégie l’interaction et le dialogue direct avec le professeur. Il s’agit avant tout de permettre à l’enfant de penser, ressentir, agir individuellement. Ironiquement, la Waldorf School accueille de nombreux enfants de cadres issus des plus grandes entreprises technologiques de la région (Apple, Google, Ebay, etc).

Ce qu'il faut retenir: Le succès d’un tel système éducatif fait prendre conscience de l’emprise de la technologie sur notre quotidien et celui de nos enfants. Il nous pousse également à réfléchir quant à la réelle nécessité et à l’efficacité des écrans notamment sur le plan pédagogique.

2. L’école 42: La plus performante au monde pour former les programmeurs informatique (d’après le classement CodinGame)

ecole 42

: Paris, France

Sa particularité: Elle est accessible sans le baccalauréat, gratuite, ouverte à tous, n’emploie aucun professeur titulaire et ne délivre aucun diplôme. L’école 42 vient pourtant d’être classée, devant quelques-uns des établissements français les plus éminents, en sa qualité de meilleure formation de programmeurs informatique. La recette du succès de cet établissement – créé en 2013 par Xavier Niel, Florian Bucher, Nicolas Sadirac et Kwame Yamgnane – réside dans sa pédagogie du peer-to-peer learning qui laisse une grande liberté créative à ses étudiants.

Ce qu'il faut retenir: Pour reprendre les termes d’Idriss Aberkane, le " 'modèle 42' démontre à quel point notre enseignement supérieur peut être réformé, et quelles réserves de performance il est possible d'y libérer".

3. Green School: L’école la plus écolo du monde

green

: Ubud, Bali, Indonésie

Sa particularité: Créée en 2008 par les Américains Cynthia et John Hardy, la Green School – idéalement située au milieu des rizières et de la foret tropicale – a été intégralement construite autour du respect de l’environnement. Construite en bambou et matériaux locaux, l’école fonctionne en totale autonomie énergétique. La notion de développement durable s’impose ici jusque dans l’assiette et les programmes scolaires. L’école étant bordée de cultures bio (potagers, arbres fruitiers), les aliments proposés aux élèves sont en effet préparés sur place. L’établissement dispose aussi de toilettes sèches dont on récupère le compost.

Ce qu'il faut retenir: Ce modèle nous montre qu’une telle entreprise n’est pas utopique. Il nous laisse croire en l’avenir d’une éducation intelligente et respectueuse de la nature pour les générations futures.

4. Sudbury Valley School: Le modèle des écoles démocratiques actuelles

svs

: Framingham, Massachusetts, États-Unis

Sa particularité: Dans cette école ce sont les élèves qui décident de leurs propres activités. Aucune classe ni tranche d’âge ne leur est attitrée. Ils choisissent également le rythme de leur apprentissage. Le personnel, le lieu et l’équipement répondent à leurs besoins. Les professeurs sont davantage des accompagnateurs. Une liberté et une autonomie qui entraînent 90% d’entre eux à poursuivre leurs études à l’université, contrairement à ce que l’on pourrait croire.

Ce qu'il faut retenir: Cette pédagogie révèle que la liberté, trop souvent stigmatisée dans le système éducatif classique, peut être bénéfique à l’apprentissage.

5. Egalia: L’égalité des sexes dès la maternelle

egalia

: Stockholm, Suède

Sa particularité: Ici pas de fille, ni de garçon, cette maternelle a fait le choix de dissimuler tout ce qui peut différencier les deux sexes dans l’ensemble des activités. Il s’agit avant tout de laisser les enfants développer leur propre identité et de lutter contre les stéréotypes.

Ce qu'il faut retenir: Si elle ne fait pas l’unanimité, une telle approche pédagogique pousse à réfléchir sur la nécessité de différenciation des genres et son impact. Elle rend compte de notre tendance trop systématique à adapter notre comportement selon les sexes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.