Huffpost Tunisie mg

Vers la fin des couffins dans les prisons?

Publication: Mis à jour:
COUFFIN
Habib Mhenni / Wikimedia Commons
Imprimer

Alors que le ministère de la Justice a entamé la réforme de la loi relative aux prisons et à la rééducation, Kameleddine Ben Hassen, magistrat chargé des dossiers des prisons au ministère a évoqué les premiers éléments de cette réforme sur les ondes de la radio Mosaïque Fm.

Et l'un des principaux points cités par celui-ci, les couffins que les familles apportent aux prisonniers: "Il faudra enlever progressivement l'usage du couffin" a affirmé Kameleddine Ben Hassen, indiquant que "la question du couffin peut paraître facile à traiter mais en réalité il y a beaucoup de questions connexes".

S'il reconnait que les prisonniers ont droit à de "la nourriture propre" venant de la part de leurs familles, il indique néanmoins que cela pose un problème de sécurité, notamment lorsqu'ils retrouvent dans ces couffins des choses interdites dans les prisons à l'instar "des téléphones portables, des plats mélangés à des produits stupéfiants..".

A travers la réforme de la loi relative aux prisons et à la rééducation, le ministère vise à obliger "l'administration pénitentiaire à préparer des repas gratuits pour mettre fin au recours aux couffins".

Mais cela ne se fera pas en un jour, nuance tout de même M. Ben Hassen: "Mettre un terme au couffin de façon brutale, en en privant les prisonniers sans que la nourriture ne soit au niveau (dans les prisons) ne peut avoir lieu" indique-t-il avant d'ajouter: "Enlever le couffin doit se faire de façon progressive car il faudra préparer des espaces dédiés. Il est inconcevable qu'un prisonnier mange là où il dort".

De son côté, interrogé par la même radio, le colonel Hammadi Boussif, directeur de la prison de Mornag, a indiqué que des espaces de restauration collective ont été aménagés dans sa prison tout en confiant la préparation des repas à une société privée: "Certes cela coûte cher, mais si on fait la comparaison avec ce que l'on perd au niveau sécuritaire et au niveau des équipements de détection et d'analyse pour les couffins, cela ne coûtera pas aussi cher finalement".

Le "couffin" appelé aussi "koffa" ou "coufna", est un couffin de nourriture transmis par la famille d'un prisonnier à ce dernier. Il s'agit généralement de leur seul lien avec l'extérieur.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.