La journaliste algérienne Samira Mouaki grièvement blessée en Irak

Publication: Mis à jour:
SAMIRA MOUAKI
facebook/Liliche Fadel Ben Jemaa
Imprimer

La journaliste de Echourouk, Samira Mouaki, a été blessée à la tête sur le terrain des opérations de guerre en Irak ce matin.

Selon le quotidien, la journaliste y était depuis le début de la bataille pour la libération de Mossoul. Elle aurait été victime d'un tir d'un sniper de l'Etat Islamique (EI).

La journaliste a été grièvement blessée et transportée à un hôpital sur place. Les autorités irakiennes l'ont transporté par la suite à Baghdad. Même si son pronostic vital est engagé, son état aurait été stabilisé.

Samira Mouaki, avait dénoncé les tentatives de réduire la bataille de libération de Mossoul à des combats interconfessionnels. Elle avait déclaré aux confrères de Algérie Actu que "Al Hachad al Chaabi était une composante de l'armée irakienne et que les combats qui se déroulaient à Mosoul étaient des batailles contre les terroristes de Daech".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.