Harrouss: Une émigrante tunisienne en Chine livre son expérience

Publication: Mis à jour:
HARROUS
Harrous youtube
Imprimer

Harrouss est un personnage créé par Anys Fatnassi, un jeune tunisien au parcours atypique. Il avait accordé une interview au HuffPost Tunisie, quelques jours avant le lancement de sa "web-série".

Harrouss va à la rencontre de jeunes tunisiens qui ont émigré vers des pays émergents de l'Asie, des jeunes qui ont choisi des destinations lointaines, inhabituelles, Chine, Inde, Malaisie, etc. mais pleines d'opportinités.

Ils lui racontent leurs expériences et il les filme et les partage.

Pour le 2e épisode, Harrouss s'est rendu en Chine, et c'est à travers la vision de Khawla Jebri Cherif qu'il nous livre une expérience inédite sur la vie en Chine.

Respectant la parité "homme/femme" dans ses vidéos, Anys Fatnassi insiste sur l'égalité des chances entre les deux sexes, "Quitter son pays, ce n'est pas évident, mais des Tunisiennes en ont été capables, même plus que les hommes, et c'est une constatation que je veux partager."

Est-ce un pari plus grand pour les femmes? Pour Khawla, les opportunités sont identiques pour les hommes autant que pour les femmes. "Au début, on m'a dit 'des hommes n'ont pas pu réussir! comment comptes-tu y arriver? mais c'était faux".

Khawla revient aussi sur les préjugés qu'on a tendance à tenir. "La Chine ne se résume pas aux insectes et aux yeux bridés, ce sont des êtres humains comme nous tous. Ils aiment, ils se fâchent, ils s'expriment aussi comme nous... Et leur langue n'est pas si incompréhensible."

En effet, la langue chinoise n'est pas une barrière, "Quand on arrive en Chine, on ne parle pas chinois, mais je peux t'assurer qu'en 6 mois seulement, tu peux t'en sortir" affirme Khawla à Harrouss.

En Chine, une économie émergente, les opportunités sont abondantes, "Il ne te reste plus qu'à les chercher et à réussir" souligne-t-elle. C'est une collaboration équilibrée, "On a des choses à leur donner, et ils ont des choses à nous donner en retour! Ils ont l'argent et les opportunités, nous avons les compétences"

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.