Moncef Dhouib jette l'éponge: Le ministère des Affaires culturelles réagit pour sauver le Cinevog

Publication: Mis à jour:
MONCEF DHOUIB
Facebook
Imprimer

“Cinevog ferme”, a annoncé dimanche soir le cinéaste Moncef Dhouib qui dirige actuellement l’espace. La raison? D’après Dhouib, cet espace culturel, récemment rénové, n’arrive plus à couvrir ses dépenses et cumule les dettes après seulement deux ans d’activité.

“Je ne rejette la responsabilité sur personne. J’assume pleinement. Personne ne m’a demandé d’ouvrir un centre culturel et personne ne m’a forcé à le faire moi seul avais vu le mirage et l’avais fait miroiter.” a confié le cinéaste dans un post publié, dimanche soir, sur sa page Facebook.

“J’ai la certitude que nous avons bien fait de miser sur la culture de proximité ; je savais qu’il nous fallait travailler dur pour perdurer avec comme seule devise : résister.
Nous avons connu la générosité des uns et l’insensibilité des autres. Nous avons partagé le succès des uns et l’échec des autres. Nous aurions voulu continuer cette aventure, mais les chiffres sont implacables,”a-t-il ajouté.

S’adressant aux jeunes enthousiastes qui souhaitent se lancer dans des projets similaires, Moncef Dhouib a conseillé de bien penser avant d’agir. Il a leur a dit que “la réalité est bien différente et qu’il ne faut pas confondre la présence médiatique et publicitaire avec la gestion d’un projet culturel au quotidien”.

Toutefois, Moncef Dhouib a tenu à rassurer ses salariés et ses créanciers qu’il honorera tous ses engagements. Une conférence de presse sera, par ailleurs, donnée jeudi pour revenir plus en détails sur cette décision. Il a ajouté, d’autre part, qu'une journée d'information, de réflexion et de solidarité avec Cinevog sera organisée Samedi 19 février au Cinevog.

Suite à cette annonce, les réactions des artistes et des acteurs de la scène culturelle se sont enchaînées. En voici quelques-unes:








De son côté, le ministre de la Culture Mohamed Zinealabidine est intervenu, ce matin , sur Nesma Tv et a indiqué qu'il compte visiter le Cinevog en soulignant l'importance de cet espace notamment au niveau de la culture de proximité. "Nous ne laisserons pas Cinevog fermer ses portes," a-t-il assuré.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.