Le prix du lait ne changera pas en 2017, promet Fethi Messar, DG de l'ONIL

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le prix du litre de lait ne sera pas augmenté à partir de mars prochain, contrairement aux déclarations du président du Comité national interprofessionnel du lait (CNIL), Mahmoud Benchakou.

Fethi Messar, directeur général de l'Office national interprofessionnel du lait (ONIL), a affirmé ce dimanche 12 février que le prix du litre de lait sera maintenu à 25 Da durant 2017. Invité de la Radio Chaîne I, il a expliqué que la commercialisation de ce produit en briques de carton sera progressive, "de manière à ne pas impacter son prix subventionné".

Mohamed Saïd, directeur commercial du Complexe laitier d'Alger (Colaital) annonçait dimanche dernier que le lait ne sera plus commercialisé dans des sachets en plastique mais dans des boites en carton à partir de mars prochain.

Il a expliqué que les producteurs miseront sur une quantité limitée dans une première phase avant de généraliser ce procédé. Le même responsable avait toutefois manqué de communiquer plus de détails sur le coût supplémentaire de cet emballage, suscitant des spéculations auprès des consommateurs.

Mahmoud Benchakou, président du Comité national interprofessionnel du lait (CNIL), confirmait justement leurs doutes vendredi passé, annonçant sur les ondes de la Radio Chaîne III une augmentation de 5 à 8 dinars en mars prochain.

Ces annonces ont suscité une vive polémique, poussant même Fethi Messar, directeur général de l'Office national interprofessionnel du lait (ONIL), à qualifier ce dimanche les déclarations de M. Benchakou de "simples rumeurs ... de sources non identifiées".

Il a affirmé que le prix du litre de lait subventionné sera maintenu à 25 DA "quel que soit le coût de l'emballage". Toutefois, la commercialisation de ce produit en briques de carton sera progressive, afin de maintenir son prix subventionné", a-t-il rajouté.

Il a ensuite fait savoir que le groupe Giplait, filiale du ministère de l'Agriculture, exigera même de ses partenaires désirant recourir aux briques en carton de maintenir les mêmes prix du litre de lait subventionné.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.